WWW.SPOT-BOURSE.COM

   
   
   

WWW.SPOT-BOURSE.COM

Pseudo:

Mot de passe:

Devenir membre

 

ANALYSES

Prime Conseil
Analyses Techniques 
Analyses Astrologiques  
Recommandations
Fiches

 

ACTUALITÉ

Avis Pro
News Sociétés
Agenda 
Stats USA
Flash 
 

AT MEMBRES

Indices
Valeurs 
Poster 
 

COTATIONS

Cours
Graphiques
Indices
 

DÉBUTER

Fiches Guide
Lexique
Livres
Brokers
 

COMMUNAUTÉ

Forums
Mini Messages
Profils
Dernières visites
Connectés
 
MEMBRES
Paramètres
Deconnexion
 
SERVICES
Lettre Spot
Partenariats
 

PRATIQUE

Sonneries, logos
Météo
Petites Annonces
Annuaire Tel
Horoscope
Itineraires
Infos Trafic
Bonnes Affaires
 
Chambre d'Hôtes
 
 
 
 

GUIDE BOURSIER

 

Les obligations: tout ce que vous devez savoir !

Une obligation est un titre représentatif d’une dette. Lorsque l’entreprise emprunte de l’argent en bourse, elle donne en échange à ses créanciers des obligations.
Le premier droit des obligataires est le droit au coupon, c’est-à-dire au paiement des intérêts.
Leur second droit est le droit au remboursement de l’obligation.
Tout emprunt obligataire se caractérise par un émetteur, un montant, un prix d’émission et une durée. L’émission des obligations se fait au pair si la valeur nominale (sa valeur faciale, telle que définie dans le contrat d'émission) d’une obligation est égale à la somme demandée pour son acquisition. Elle se fait au-dessus du pair si la somme demandée est supérieure au nominal, la différence étant appelée prime d’émission.
Au delà de ces caractéristiques communes, il existe de nombreux types d’obligations selon la manière dont est calculée la rémunération. On peut ainsi distinguer les obligations à taux fixe, à taux variable, à taux révisable, indexées et zéro-coupon. Enfin, les Obligations Assimilables du Trésor (OAT) méritent une attention particulière.


I- Les obligations à taux fixe

Il s’agit du type le plus ancien d’obligations.
Une obligation à taux fixe verse toujours le même coupon, c’est-à-dire un montant identique d’intérêts, quelle que soit l’évolution des taux du marché. Elle est remboursée à une date déterminée pour un montant connu d’avance.
Comme le montant des intérêts servis ne peut pas s’ajuster aux nouvelles conditions du marché, c’est le prix de l’obligation à taux fixe qui va servir de variable d’ajustement.
Soit une obligation, émise au prix de 1 000 francs, et versant un coupon annuel de 100 francs. Le taux servi est donc de 100 / 1 000 = 10%.
Supposons que les taux du marché passent à 15%. Cela signifie qu’une nouvelle obligation, qui est émise au prix de 1 000 francs, sert un coupon de 150 francs (car 150 / 1 000 = 15%).
La nouvelle obligation est donc plus intéressante que l’ancienne, et tout le monde va vouloir vendre l’ancienne pour acheter la nouvelle. C’est pourquoi le prix de l’ancienne obligation va baisser, jusqu’à ce qu’il corresponde à une rémunération de 15%, soit ici 666 francs. Alors, on aura bien 100 / 666 = 15%.
De même, si les taux du marché baissent à 5%, cela signifie qu’une nouvelle obligation, qui est émise au prix de 1 000 francs, sert un coupon de 50 francs (car 50 / 1 000 = 5%).
La nouvelle obligation est donc moins intéressante que l’ancienne, et personne ne voudra l’acheter. C’est pourquoi le prix de l’ancienne obligation va monter, jusqu’à ce qu’il corresponde à une rémunération de 5%, soit ici 2 000 francs. Alors, on aura bien 100 / 2 000 = 5%.
Ainsi, le prix d’une obligation à taux fixe diminue lorsque les taux montent, et monte lorsque les taux baissent. C’est la raison pour laquelle un placement en obligations n’est pas sans risques: on peut perdre une partie du capital. En fait, la seule stratégie sans risque consiste à acheter les obligations au moment de l’émission, et à les garder jusqu’à l’échéance.


II- Les obligations à taux variable

Ces obligations versent un coupon dont le montant varie en fonction de l’évolution des taux d’intérêt. En conséquence, il n’y a pas de risques de perte en capital, au contraire des obligations à taux fixe.
Soit par exemple une obligation émise au prix de 1 000 francs, alors que le taux d’intérêt est de 10%. Elle va verser un coupon de 100 francs. Si le taux d’intérêt du marché passe à 5%, elle ne versera qu’un coupon de 50 francs.
Selon les émissions, le taux d’intérêt pris en compte pour calculer la rémunération des obligations à taux variable n’est pas le même. Les taux les plus couramment utilisés sont le TMO, le TME et le T4M. Le TMO est le Taux Moyen des emprunts Obligataires à taux fixe des secteurs public et privé.
Le TME est le Taux Moyen à l’émission des emprunts d’Etat à plus de 7 ans. Enfin, le T4M est le Taux Moyen Mensuel du Marché Monétaire, qui est le marché de l’argent à court terme (prêts à moins d’un an).


III- Les obligations à taux révisable

Ces obligations versent périodiquement un coupon dont le montant varie en fonction du niveau d’un taux d’intérêt à une date donnée.
Soit une obligation émise le 01.01.N au pair à 1 000 francs, et versant un coupon tous les ans, en fonction du taux d’intérêt de référence prévalant au 31.12.
Au moment de l’émission, le taux d’intérêt de référence est à 10%. Au bout de la première année, le 31.12.N, le coupon versé sera donc de 100 francs.
Le 31.12.N, le taux de référence est passé à 8%. Ainsi, le coupon qui sera versé le 31.12.N+1 sera de 80 francs.


IV- Les obligations indexées

La rémunération de ces obligations dépend d’une grandeur déterminée. Cela peut être l’or, comme l’emprunt Pinay. Mais la référence la plus couramment utilisée est le CAC 40.


V- Les obligations zéro-coupon

Ces obligations ne versent aucun intérêt pendant toute leur durée de vie. Ceux-ci sont versés au moment du remboursement de l’emprunt. En fait, ils se fondent dans le prix de l’obligation à l’échéance, qui est nettement supérieur au prix d’émission. D’ailleurs, fiscalement, la différence entre le prix d’émission et le prix convenu au moment du remboursement est considérée comme une plus-value.


VI- Les Obligations Assimilables du Trésor (OAT)

Uniquement émises par l’Etat, ces obligations ont des caractéristiques rigoureusement identiques, elles sont standardisées car elles sont toutes amorties in fine, et sont à intérêt fixe ou variable.
Elles sont aussi assimilables, ce qui signifie que des obligations émises à des dates différentes peuvent avoir les mêmes caractéristiques quant aux coupons et à la date d'échéance. Seul leur prix d'émission varie en fonction des condition de marché. Une fois émises, les nouvelles obligations d'une ligne donnée (c'est-à-dire de mêmes caractéristiques en termes de coupons et d'échéance) ne peuvent plus être distinguées des premières. C'est cette particularité qui permet de créer beaucoup de titres identiques, ce qui les rend facilement échangeables.
Par exemple, le 01.04.1990, l'Etat émet pour 1 milliard de francs d'OAT échéance 01.04.2000, au prix de 5000 francs, et avec un taux de 10%. Les coupons sont versés chaque 10 avril.
Le 26.03.1995, l'Etat décide d'émettre 5 milliards de francs de ces mêmes OAT: l'échéance est donc toujours le 01.04.2000, et le taux de 10%. Les coupons seront toujours versés le 10 avril. Mais les OAT émises en 1990 valent désormais 5050 francs, en raison d'une légère baisse des taux: c'est ce prix qui sera le prix d'émission pour les nouvelles OAT.
Le 10 avril suivant, lors du paiement du coupon, les deux lignes d'OAT seront assimilées, et il sera impossible de distinguer les OAT émises en 1990 de celles émises en 1995: la ligne d'OAT échéance 01.04.2000 sera simplement plus importante, et ces OAT seront donc plus facilement échangeables.
Les OAT sont émises avec une échéance de 10, 15, 25 ou 30 ans, et sont cotées sur le marché obligataire.

Enregistré le 13 juillet 2001 à 18:37

Les 5 dernières fiches du guide boursier:
le 2001-12-12 22:04:02

Fiche

Les chandeliers Japonais

le 2001-08-25 23:13:41

Fiche

L’analyse boursière

le 2001-08-12 22:47:03

Fiche

Les certificats

le 2001-07-24 19:03:27

Fiche

Les introductions en bourse

le 2001-07-13 18:37:29

Fiche

Les obligations: tout ce que vous devez savoir !

 
Merci de votre participation
 
  Spot-Bourse.com © 

Votre Spot-Bourse: 

Vous appréciez Spot-Bourse.com:

Pour nous contacter: 

 
Avertissement légal Suggérer ce site à un ami Contact