Auto-entrepreneurs: pourquoi souscrire à une responsabilité civile professionnelle ?

Faire carrière dans le monde entrepreneurial engendre un certain nombre de démarches. Parmi celles-ci, la responsabilité civile professionnelle à laquelle il est important de souscrire. Malheureusement, beaucoup d’entrepreneurs n’en tiennent pas compte. Pourtant, c’est elle qui couvre votre activité. Si pour certaines professions, elle est facultative, il est vivement recommandé d’y souscrire. 

Découvrez l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur l’assurance responsabilité civile professionnelle et les avantages qu’elle propose.

En quoi consiste la responsabilité civile professionnelle ?

La responsabilité civile professionnelle est un contrat d’assurance qui offre certaines garanties aux entreprises. Son but est de protéger votre entreprise en prévention aux dommages qu’elle pourrait faire subir. En effet, connue aussi sous l’appellation RC Pro, elle vous offre une marge d’indemnisation conséquente pour vos situations d’impasses.

Quand vous créez une entreprise, vous êtes responsable des dommages occasionnés par votre société. Étant ainsi sous le régime d’une société privée, les dégâts matériels ou corporels de votre activité sont sous votre responsabilité personnelle. Il en est de même pour les pertes financières importantes.

Ainsi, pour les questions d’indemnisations issues d’une poursuite par un tiers, votre patrimoine financier peut être saisi. Cela pourrait entraîner également la saisie de vos biens personnels. L’adhésion à une cotisation assurance en responsabilité civile professionnelle est un moyen de fidélisation de votre clientèle et une preuve de crédibilité.

Cependant, il est capital de connaître les garanties que couvre le RC Pro pour les entrepreneurs indépendants.

Quelles protections vous offrent cette assurance ?

L’assurance responsabilité civile professionnelle vous couvre vous, et votre société, y compris la clientèle. Vous devez toutefois savoir que cette assurance n’est engagée que lorsque l’incident survenu était involontaire. Cela suppose que l’assurance n’indemnise que lorsqu’il sera question de dommage causé à l’occasion du travail. Elle peut par exemple intervenir dans le cas d’un accident de circulation qui survient pendant que vous vous rendez à une mission de travail.

Par ailleurs, avant d’adhérer à une assurance-vie pour votre entreprise, vérifiez que le contrat contient ces trois grandes garanties :

  • Garantie risque matériel : elle vous couvre sur les dommages causés à un client ou sur votre local ;
  • Garantie risque immatériel : elle couvre les dommages financiers ;
  • Garantie risque corporel : elle couvre les dommages causés à un tiers ou un employé à l’occasion du travail ;

Les contrats d’assurance responsabilité civile professionnelle ne sont pas identiques. Les offres varient en fonction de votre activité entrepreneuriale. Un commerçant n’a pas les mêmes contrats et garanties qu’un développeur web. Il existe également des garanties optionnelles : il s’agit de la protection juridique, de la garantie cyber et bien d’autres.

Ces options de garantie peuvent augmenter le montant des cotisations, mais peuvent être nécessaires pour assurer une couverture complète de votre entreprise. S’il faut tenir compte de votre budget d’une part, il faut, d’autre part, tenir compte du profil de votre société. C’est un élément essentiel pour souscrire à un contrat. Cela vous permet de voir les risques liés à votre business. En outre, pensez à prendre connaissance des limitations sur les garanties. La plus connue est la non-intervention de l’assureur en cas de dommage volontaire.

Responsabilité civile professionnelle : une obligation entrepreneuriale ?

En tant qu’entrepreneur indépendant, il est normal de se demander si la RC Pro est une obligation dans votre domaine. On entend par là qu’elle n’est pas obligatoire pour tous. En France, certains métiers réglementés par des mesures législatives exigent une souscription à la RC Pro. 

Parmi les métiers réglementés, on peut citer : les médecins généralistes, les dentistes, les ostéopathes qui ont leur cabinet ; les pharmaciens ; les avocats et juristes ; les experts-comptables et les banques ; les assurances elles-mêmes et aussi les travailleurs du bâtiment.

Le coût d’une responsabilité civile professionnelle

Le tarif affiché par une assurance en responsabilité professionnelle varie en fonction de plusieurs facteurs déterminants. Les cotisations annuelles peuvent aller jusqu’au millier d’euros.

La profession exercée

Comme dit plus haut, certains métiers ont une obligation à souscrire à la RC Pro : les métiers de la santé, les professions du conseil, les financiers, etc. mais chaque secteur présente un profil différent les uns des autres. Les risques ne sont pas les mêmes. Ainsi, les prix de la cotisation pour chaque type de métier seront déterminés en fonction des risques. Ce processus permet d’équilibrer la balance financière.

Pour illustrer, lorsqu’on prend un médecin, il ne saurait payer les mêmes frais qu’un commerçant ayant une boutique. Les risques que présente chaque métier ne sont pas les mêmes.

Le statut juridique de l’entreprise et sa taille

Pour commencer, sachez que la taille de votre entreprise dépend en majeure partie du nombre de salariés. Cet effectif influence surtout le coût de votre assurance. En effet, plus vous avez d’employés payés, plus il y a des risques à couvrir. Votre assurance en responsabilité civile professionnelle s’accroît.

En plus, de la taille, l’assureur prend en compte votre statut juridique. En termes de statut juridique, il y a les très petites entreprises, les microentreprises, les petites et moyennes entreprises.

Votre chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires est un facteur qui compte pour l’assurance. Il peut être prévisionnel ou réalisé. Il est important parce qu’il arrive que des entreprises dites micro-entreprises fassent des chiffres d’affaires plus importants que les moyennes entreprises. Cela étant, votre assureur n’a pas d’autre choix que d’augmenter le montant de la cotisation.

Les garanties choisies

Lorsque vous voulez signer un contrat d’assurance PC Pro, les clauses du contrat sont discutées par l’assureur et vous ou votre avocat. Dans ce cas, il est possible de déroger à certaines garanties. Malheureusement, ces garanties peuvent influencer le prix de vos cotisations à la baisse ou à la hausse.

Afin de vous prémunir d’éventuelles situations de dédommagements sur vos fonds propres, il peut être opportun de souscrire à une assurance RC Pro. 

Est-il possible de vivre du trading ?

Le terme trading signifie littéralement « commerce » et fait allusion à la négociation des instruments financiers. C’est une activité qui consiste à acheter ou à vendre des titres financiers (action, obligation, indice boursier, etc.) sur les marchés financiers. Elle permet de gagner un revenu conséquent, et vous pouvez même en faire votre principal métier.

Mais cette activité peut aussi vous faire perdre rapidement de l’argent si vous ne disposez pas des connaissances et d’une expérience suffisante. Si vous envisagez de vivre du trading, vous aurez besoin d’une formation en bonne et due forme ainsi que de quelques conseils. Cet article vous permet d’en savoir davantage.

Quel budget pour commencer le trading ?

Vous devez avoir un capital de départ assez conséquent si vous voulez vraiment vivre du trading. Cependant, le montant de cet investissement varie beaucoup d’un trader à un autre. Si vous êtes encore un débutant, vous pouvez vous contenter d’un fond à hauteur de quelques dizaines ou de centaines d’euros. Une telle somme  vous permettra de faire vos premiers pas dans le trading et d’en apprendre davantage sur cette activité, sans pour autant risquer de perdre une grosse somme d’argent en cas d’erreurs.

Si vous avez un niveau intermédiaire, vous pouvez vous permettre de faire un dépôt plus conséquent. Par exemple, si vous êtes déjà un trader professionnel, vous pourrez déposer entre 1000 et 5000 euros. Vous pouvez même aller jusqu’à 10000 euros si vous êtes assez confiant sur vos capacités.

Que faut-il faire pour vivre du trading ?

Le trading est une activité complexe. Le risque de perdre de l’argent est très élevé si vous manquez de connaissance et de pratique dans ce domaine. De plus, la profession de trader nécessite une bonne dose d’intelligence, de stratégie et de patience. Il faut aussi avoir un bon sens des affaires pour réussir dans ce domaine. Si vous souhaitez vraiment vivre du trading, vous devrez vous préparer à travailler dur. Vous devez avoir un plan de trading et suivre les conseils d’experts dans le domaine, afin de réussir votre projet.

Par ailleurs, il existe des stratégies que vous devez connaître pour gagner plus facilement de l’argent grâce à cette activité. Pour connaître et maîtriser ces techniques, vous devez d’abord suivre une formation complète. Vous pouvez également vous faire aider par un professionnel qui saura vous guider dans vos premiers pas.

Les qualités nécessaires pour vivre du trading

Si vous voulez vraiment devenir un trader professionnel, vous devez posséder certaines qualités. Ces dernières permettront de limiter autant que possible les pertes et de maximiser les gains.

Maîtriser le marché

Pour percer dans le domaine du trading, il est essentiel d’avoir une bonne connaissance du marché. Cela signifie que vous devez savoir ce qui se passe et de vous tenir au courant de toutes les actualités concernant le marché financier. 

Pour ce faire, vous pouvez consulter régulièrement les journaux financiers, suivre les cours des actions sur le marché boursier et lire les informations concernant les entreprises.

Avoir une bonne maîtrise du marché financier vous permet d’avoir une vue d’ensemble de tous les événements qui se produisent dans le monde de la bourse. Cela vous permet de prendre des décisions éclairées et de réagir rapidement en cas de changement.

Maîtriser l’analyse technique et l’analyse fondamentale

L’analyse technique est un outil d’aide à la décision qui permet de prédire les mouvements des prix futurs. Il s’agit d’une méthode de trading basée sur l’étude des graphiques boursiers.

L’analyse fondamentale quant à elle, consiste en une méthode permettant d’évaluer la valeur intrinsèque d’une entreprise en analysant son historique et ses données financières.

Pour réussir en tant que trader, il est important de comprendre l’importance de chacune des deux méthodes pour faire un meilleur choix et prendre la meilleure décision en matière de trading.

Maîtriser le money management

Le money management est une discipline qui vise à optimiser les performances des traders. Il consiste essentiellement à utiliser les différents types de stratégies de négociation afin d’améliorer la performance du trader.

Les différentes techniques de money management sont les suivantes :

  • Le Stop Loss et le Take Profit : il s’agit d’une technique qui consiste à limiter les pertes en cas de baisse du cours du titre afin de limiter la volatilité.
  • L’Effet de levier : cette stratégie consiste à utiliser un levier financier pour augmenter les gains.
  • L’Indicateur de Tendance : cela implique d’utiliser un indicateur technique afin d’évaluer le cours du titre.
  • L’Indicateur de Position : il s’agit d’utiliser un indicateur technique pour évaluer la position du trader par rapport au cours du titre.
  • Les indicateurs techniques : les indicateurs techniques sont des outils utilisés par les traders dans le but d’évaluer et de prévoir la tendance du marché financier.

Gérer son stress

Dans le domaine du trading, il est important de savoir gérer son stress. En effet, le stress est l’un des principaux facteurs qui peuvent influencer les performances du trader. Gérer son stress permet de mieux gérer sa prise de décision et d’éviter les erreurs de jugement.  Il existe plusieurs techniques pour gérer son stress, notamment :

  • La respiration : la technique de la respiration profonde permet d’améliorer la concentration et de mieux maîtriser le stress.
  • Le yoga : la pratique du yoga permet de se relaxer et de se recentrer sur soi.
  • La méditation : cette technique permet au trader de prendre du recul par rapport à ses décisions.
  • Le sport : le fait de pratiquer régulièrement un sport est très efficace pour gérer son stress. Il permet d’évacuer l’anxiété et de se concentrer.

Capacité à s’adapter au marché

Un bon trader doit savoir s’adapter au marché. Cela implique de prendre de bonnes décisions en fonction des fluctuations du cours. En effet, le trader doit savoir anticiper les variations du marché financier pour pouvoir prendre de meilleures décisions.  Pour cela, il doit être capable de s’adapter à différentes situations en se basant sur des indicateurs précis.

Capacité à trouver un équilibre personnel

Le trader doit être en mesure de trouver un équilibre entre son travail et sa vie privée. D’un côté, il doit avoir une bonne organisation personnelle afin de pouvoir se focaliser sur son travail. D’un autre, ce professionnel doit éviter d’être constamment sous pression et doit avoir une vie saine. Il ne doit pas se surmener au travail pour éviter de tomber dans la dépression. 

Quels équipements pour faire du trading ?

Pour faire du trading, vous devez investir dans un compte de trading en ligne et s’inscrire sur une plateforme de trading en ligne (bux, trade republic, admirals,etc.). C’est la première chose à faire avant même de commencer vos trades. Ensuite, il faudra vous équiper pour pouvoir réaliser des transactions en temps réel. Pour ce faire, vous devrez également investir dans certains matériels :

  • des logiciels performants ;
  • un bureau et chaise confortable ;
  • un ordinateur performant et plusieurs écrans ;
  • une connexion internet haut débit. 

Des logiciels performants

Il existe de nombreuses plateformes de trading en ligne qui proposent des logiciels performants et efficaces à leurs utilisateurs. Ces logiciels permettent de réaliser des transactions sur les actions, sur le forex, sur les matières premières ou sur les cryptomonnaies. Il faut noter qu’il existe des logiciels pour tous les types d’activités d’un trader.

Un bureau et une chaise confortable

Vous devez absolument disposer d’un bureau confortable pour pouvoir travailler dans les meilleures conditions, et ce, pendant un long moment.   En ce sens, vous devez privilégier des meubles avec des matériaux robustes et résistants. Il faut également investir dans une chaise confortable qui supporte votre dos, votre cou et  vos épaules. Cela permet de prévenir certains inconforts et favorise une meilleure santé.

Un ordinateur performant et plusieurs écrans

Un ordinateur performant et plusieurs écrans sont indispensables pour réaliser des transactions en temps réel. Vous devez disposer d’au moins deux écrans (un écran pour les graphiques, un autre pour les indicateurs de volatilité). Il est aussi important d’avoir plusieurs ordinateurs pour pouvoir réaliser une analyse complète des marchés.

Une connexion internet performante

Une connexion internet performante est nécessaire pour  pouvoir effectuer vos opérations de trading en toute sérénité. Pour cela, vous devez privilégier des connexions qui permettent de réaliser des transactions à haut débit. Vous avez le choix entre les câbles, les satellites et les fibres optiques.

Comment se faire financer son matériel informatique en entreprise ?

Pour financer l’acquisition ou la location de son matériel informatique, de nombreuses entreprises optent pour des solutions financières externes. En effet, cette alternative permet à la société de maintenir sa stabilité financière tout en ayant la possibilité de se procurer les matériels informatiques nécessaires à leur activité. 

Mais quelle solution de financement pour l’achat ou la location de matériel informatique choisir ? Dans cet article, on vous fournit quelques éléments de réponse.

Acheter du matériel informatique grâce à un prêt bancaire professionnel 

Pour financer l’achat d’un nouveau matériel informatique (appareil numérique, ordinateur, etc.) , vous pouvez souscrire un prêt bancaire professionnel. Il s’agit d’un crédit qui est exclusivement réservé aux personnes morales ou aux personnes physiques exerçant une activité professionnelle indépendante. 

A qui s’adresser pour bénéficier de ce prêt ?

Vous pouvez contacter votre banquier habituel, qui étudiera votre projet et vous proposera ensuite la solution de financement la plus adaptée. Pour financer l’achat d’un nouveau matériel informatique, de nombreuses banques proposent des conditions très intéressantes. Toutefois, il est conseillé de comparer les offres avant de prendre une décision finale 

Opter pour un crédit bancaire professionnel ?

Le principal avantage de ce type de prêt est qu’il vous permet de financer votre projet dans son intégralité. De plus, les prêts bancaires aux entreprises sont souvent accompagnés de conditions de remboursement avantageuses. Toutefois, il faut noter que le taux d’intérêt de ce type de prêt est souvent plus élevé que celui des autres solutions.

Comment débloquer cet emprunt ?

Pour bénéficier de ce prêt, vous devez d’abord envoyer un dossier détaillé à votre banquier. Ce dossier doit contenir plusieurs éléments, dont :

  • le business plan ;
  • les états financiers de l’entreprise pour les trois dernières années ;
  • une description du projet à financer ;
  • une estimation du montant du prêt.

Après avoir étudié votre dossier, la banque vous contactera pour discuter des conditions dans lesquelles le prêt peut être accordé. Si ces conditions sont remplies, le prêt sera accordé et vous pourrez financer votre projet.

Qu’en est-il du coût ?

Le taux d’intérêt d’un prêt bancaire aux entreprises est souvent plus élevé que celui des autres types de prêts. En outre, ce type de prêt implique également divers frais, tels que des frais de préparation de dossier ou des frais de garantie, ce qui peut contribuer à un coût élevé.

Un contrat de leasing pour un parc informatique

Le leasing n’est pas seulement une question de financement, c’est aussi une question d’optimisation et de fluidité dans la gestion de votre flotte. En optant pour une solution de leasing informatique, vous vous libérez de toutes les contraintes liées à l’achat et à la maintenance de votre matériel.

A qui s’adresser et comment choisir son contrat ?

Vous pouvez soit : passer par une société de leasing experte dans le secteur informatique ou une société de leasing partenaire d’un revendeur de matériel qui vous conseillera dans votre choix.

Les principaux critères pour choisir votre leasing informatique sont :

  • le type d’activité de votre entreprise et vos besoins en matière de matériel informatique ;
  • la durée du contrat de location (24 à 60 mois) ;
  • le montant des mensualités ;
  • le coût total du leasing.

Les différents type de contrat de leasing informatique ?

  • Le contrat de location simple :

Avec ce type de contrat, le bailleur supporte les risques et les coûts liés à l’utilisation de l’équipement. À la fin du contrat, vous pouvez rendre l’équipement au bailleur ou l’acheter à une valeur résiduelle généralement fixée à l’avance.

  • Le crédit-bail :

Vous devenez propriétaire de l’équipement à la fin du contrat. Les mensualités sont plus élevées que pour un leasing opérationnel mais vous pouvez les déduire intégralement de vos bénéfices imposables. En outre, vous bénéficiez de tous les avantages fiscaux liés à la propriété.

  • Location avec option d’achat :

Ce type de contrat combine les caractéristiques des contrats de location simple et de location financière. Vous avez la possibilité d’acheter l’équipement à la fin du contrat, à un prix généralement inférieur à sa valeur marchande. 

Pourquoi ne pas financer l’achat du matériel par les fonds propres ?

Vous pouvez financer l’achat de votre équipement avec le fonds propre de l’entreprise ou avec des fonds de tiers. Toutefois, il convient de noter que ce type de financement a souvent un impact négatif sur la trésorerie de l’entreprise et peut entraîner des difficultés financières en cas de dépenses imprévues. En outre, ce type de financement ne vous permet pas de bénéficier des avantages fiscaux liés au leasing.

Quelle solution financière choisir ?

La meilleure solution pour financer votre matériel informatique dépendra évidemment de vos besoins et des spécificités de votre entreprise. Pour vous aider à faire le bon choix, n’hésitez pas à demander l’avis d’un professionnel qui saura vous guider en fonction de votre situation.

Prêt écologique, prêt vert, prêt responsables : Qu’est-ce que c’est ?

Un prêt vert est un type de financement qui est accordé à des particuliers ou à des entreprises dans le but de financer des projets environnementaux ou d’efficacité énergétique. Le terme « prêt vert » peut être utilisé pour désigner un certain nombre de types de crédits différents, mais tous ont pour objectif commun de promouvoir des pratiques respectueuses de l’environnement. Certains prêts verts sont offerts par des banques et d’autres par des institutions financières, ou par des programmes gouvernementaux. Quelques précisions.

Quels sont les prêts écologiques, prêt vert ou prêt responsable ?

Il s’agit de prêts accordés dans un but précis : la transition écologique ou énergétique. Le montant du prêt et les modalités de remboursement varient en fonction du projet à financer. Cependant, tous ces crédits ont un point commun : leur objectif est de vous aider à financer des projets bénéfiques pour l’environnement.

Quels sont les différents types de prêt vert qu’on peut trouver ?

Il existe plusieurs types de prêts verts, tous ayant des objectifs différents. En voici une liste non exhaustive :

  • L’éco prêt à taux zéro
  • Prêt pour les énergies renouvelables 
  • Prêt pour véhicule propre

L’éco prêt à taux zéro, c’est quoi ?

L’éco-prêt à taux zéro est une mesure du gouvernement français visant à encourager les particuliers à rénover leur logement pour le rendre plus économe en énergie. Le prêt peut être utilisé pour financer une grande variété de travaux, notamment l’isolation, le calfeutrage, le remplacement de la chaudière et l’installation de sources d’énergie renouvelables telles que des panneaux solaires ou des pompes à chaleur. Le montant maximum pouvant être emprunté est de 50 000 €, et le prêt doit être remboursé dans les 10 ans.

Quelles sont les conditions pour obtenir un éco-prêt à taux zéro ?

Pour bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro, vous devez :

  • être résident français ;
  • être propriétaire de votre logement (ou être sur le point de l’acheter) ;
  • avoir un revenu familial inférieur à un certain seuil (cela varie en fonction de la taille de votre famille) ;
  • utiliser le prêt pour financer des travaux qui amélioreront l’efficacité énergétique de votre logement.

Comment faire une demande d’éco-prêt à taux zéro ?

Vous pouvez demander un éco-prêt à taux zéro en contactant la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) de votre région. La CDC est une banque publique française qui fournit des financements pour une grande variété de projets, dont l’éco-prêt. Vous pouvez trouver l’agence CDC la plus proche de chez vous en visitant son site Web.

 

Prêt pour les énergies renouvelables c’est quoi ?

Un prêt pour les énergies renouvelables est un type de financement qui permet aux particuliers ou aux entreprises d’investir dans des projets d’énergie renouvelable, tels que l’installation de panneaux solaires, d’éoliennes ou d’autres types de production d’énergie propre.

Le principal avantage de ce type de prêt est qu’il offre des taux d’intérêt et des conditions de remboursement attractifs, ce qui en fait une option abordable pour ceux qui cherchent à investir dans les énergies renouvelables.

Comment obtenir ce prêt ?

Vous pouvez demander un prêt pour les énergies renouvelables auprès du Crédit Coopératif. Cet organisme propose une gamme de prêts verts conçus pour vous aider à financer votre projet de transition énergétique et à répondre aux nouvelles réglementations et normes mises en place pour réduire votre empreinte carbone.

Quelle est la durée de remboursement pour ce crédit ?

La période de remboursement d’un prêt pour les énergies renouvelables de Crédit Coopérative peut aller jusqu’à 15 ans.

Quelles sont les conditions d’admissibilité ?

Pour être éligible à un prêt pour les énergies renouvelables de Crédit Coopérative, vous devez être résident français et avoir un bon historique de crédit.

Comment faire la demande de ce type de crédit ?

Pour faire une demande de prêt pour les énergies renouvelables auprès du Crédit Coopératif, vous pouvez visiter leur site Web et remplir une demande en ligne.

Prêt pour véhicule propre, c’est quoi ?

Un prêt véhicule propre est un type de prêt spécifiquement dédié à l’achat d’un véhicule économe en carburant ou d’un véhicule électrique. Ce type de prêt vous permet de financer tout ou partie du prix d’achat de votre véhicule tout en bénéficiant de conditions plus avantageuses que celles offertes par un prêt auto classique.

La principale différence entre un prêt véhicule propre et un prêt auto classique réside dans le fait que le taux d’intérêt d’un prêt véhicule propre est beaucoup plus faible. De plus, la durée de remboursement de ce type de prêt est souvent plus longue, ce qui vous donne la possibilité de réduire vos mensualités.

Quelles sont les conditions d’obtention d’un prêt véhicule propre ?

Pour être admissible à un prêt pour véhicule propre, vous devez remplir certaines conditions. Tout d’abord, il est important que le véhicule que vous souhaitez acheter réponde aux critères d’admissibilité de ce type de prêt. En général, ces critères comprennent le rendement énergétique (généralement exprimé en termes de kilomètres par litre) et les émissions de gaz à effet de serre et d’autres polluants.

En outre, vous devez également remplir les conditions habituelles pour l’obtention d’un prêt automobile, comme avoir une bonne cote de crédit et être en mesure de fournir des preuves de revenus.

Quelle est la durée de remboursement ?

La durée de remboursement d’un prêt pour véhicule propre est généralement comprise entre 5 et 7 ans. C’est beaucoup plus long que la période de remboursement d’un prêt automobile classique, qui est généralement de 3 à 5 ans.

Portage salarial : pourquoi se mettre en portage salarial ?

Employeur ou employé. Auto Entrepreneur ou salarié. La représentation d’une relation contractuelle dans le monde du travail repose souvent sur un binôme entre un client et un professionnel. Encore peu connu en France, le portage salarial intègre un troisième parti à la relation commerciale. Ce régime offre un statut avantageux à qui veut se lancer dans la création d’une activité professionnelle. Voici pourquoi se lancer dans le portage salarial.

Portage salarial : qu’est-ce que c’est ?

Le portage salarial repose sur deux contrats :

  • un contrat de travail qui lie le prestataire salarié à l’entreprise de portage salarial ;
  • un contrat commercial qui lie le client à l’entreprise de portage salarial.

Il y a donc trois acteurs dans la relation contractuelle du portage salarial. Celle-ci peut être à durée déterminée, avec un contrat en CDD, ou à durée indéterminée, avec un contrat en CDI. 

Créé dans les années 80, le portage salarial permet de stabiliser les travailleurs indépendants et de répondre aux difficultés des primo créateurs d’entreprise. 

Une société de portage prête son numéro de Siret, évitant ainsi le besoin de souscrire soi-même à une immatriculation. Elle prend en charge le contrat commercial avec le client et vous. En échange de son accompagnement, elle perçoit des frais de gestion basés sur le chiffre d’affaires HT de votre activité.

Quels sont les avantages du portage salarial ?

Comme le nom de ce régime l’indique, le salarié est « porté » par une entreprise, avec tout ce que cela implique. Il a donc, techniquement, un statut de salarié. L’entreprise salariale endosse une responsabilité juridique et administrative qui soulage particulièrement les travailleurs indépendants. C’est l’une des principales raisons qui les détourne du statut de micro-entrepreneur au profit du statut de salarié « porté ».

Les avantages du statut de salarié pour le « porté »

Grâce au portage salarial, vous pouvez vous lancer dans votre activité professionnelle en bénéficiant de garanties non négligeables auxquelles les autoentrepreneurs n’ont pas droit. Il s’agit principalement des avantages liés à la sécurité sociale. Vous êtes rattaché au régime général de la Sécurité sociale. Cela concerne aussi la mutuelle d’entreprise, l’assurance chômage et les autres cotisations. Là où un autoentrepreneur se retrouve dans une situation précaire et une situation temporaire risquée, surtout en début d’activité, le salarié porté par l’entreprise est encadré.

Simplification et gain de temps grâce au portage salarial

Le portage salarial vous évite un grand nombre de démarches administratives liées à la création d’une microentreprise. Les tâches administratives représentent souvent un temps considérable, surtout au début de l’activité. Elles ont parfois même raison de la motivation de l’autoentrepreneur. Sans compter les risques d’erreurs face à la complexité des nombreuses opérations à effectuer lorsque l’on essaie de les réaliser seuls pour économiser. C’est l’entreprise de portage salarial qui prend en charge toutes ces formalités et gère votre comptabilité.

Le portage salarial assure encadrement et soutien

Votre projet d’entreprise doit être validé par la société. En effet, elle opère un tri afin de s’assurer du sérieux de votre projet. Quelle meilleure façon de s’assurer de la solidité de son projet professionnel que de recevoir l’aval d’une entreprise déjà installée ? 

En contrepartie de son expertise, l’entreprise de portage salarial a un droit de regard sur la gestion de votre activité. 

Suivant les entreprises, vous bénéficiez d’un coaching, ainsi que d’une mise en réseau auprès d’autres travailleurs indépendants. Certaines entreprises de portage salarial donnent également accès à des espaces de coworking, des salles de réunion avec du matériel à disposition, ou encore un service de reprographie. Autant d’éléments qui engendrent beaucoup de frais lors de la création et la gestion d’une entreprise classique.

C’est le moyen idéal de lancer une activité. Non seulement les démarches sont simplifiées, mais vous bénéficiez aussi de l’expertise de professionnels.

Portage salarial : comment faire ?

Assurez-vous du sérieux de l’entreprise de portage salarial

Comment choisir une société de portage salarial ? Vous trouverez une grande variété d’offres sur Internet, il vous faudra faire le tri. Ne vous laissez pas uniquement influencer par celle qui propose les frais de gestion les plus bas. Comme pour tout commerce, des prix cassés doivent vous mettre la puce à l’oreille.

Certaines entreprises de portage salarial sont subventionnées par la région, pour vous garantir le sérieux et la solvabilité de l’entreprise. De plus, fuyez toute entreprise qui prétend pouvoir vous fournir du travail et des clients directement. Si elle peut vous aider à trouver un réseau, elle ne doit pas se substituer à votre activité de recherche et de contact de clientèle.

De plus, les métiers d’aide à la personne ne sont pas ouverts au portage salarial. N’hésitez pas à vérifier que ce critère est bien pris en compte par l’entreprise que vous considérez.

Le portage salarial : l’activité exclusive de l’entreprise de portage

Ne choisissez qu’une entreprise qui affiche le portage salarial comme seule activité. En effet, une entreprise qui propose le portage salarial a pour obligation d’en faire son activité exclusive. C’est à cette seule condition qu’elle peut établir et valider des contrats de travail en portage salarial.

Comment gagner de l’argent facilement sur internet ?

Gagner de l’argent sur Internet n’est pas aussi difficile que beaucoup de gens le pensent. En fait, il existe plusieurs façons différentes de gagner de l’argent en ligne, de la vente de produits et de services à l’obtention d’un revenu passif. Voici onze façons simples de gagner de l’argent sur Internet.

Créer une chaîne Youtube 

Si vous êtes créatif et avez quelque chose d’intéressant à partager avec le monde, alors la création d’une chaîne youtube est un excellent moyen de gagner de l’argent en ligne. Vous pouvez gagner de l’argent grâce aux publicités qui sont placées sur vos vidéos, ou en devenant un partenaire de Youtube. Pour être éligible à la monétisation, votre chaîne doit d’abord avoir au moins 10 000 vues, 1 000 abonnés, et 4 000 heures de veille au cours des 12 derniers mois.

Créer un blog et vendre de l’espace publicitaire

Si vous cherchez à gagner de l’argent facile sur Internet, l’une des façons les plus simples de le faire est de créer un blog et de vendre des espaces publicitaires. En créant un blog et en attirant des lecteurs, vous pouvez ensuite vendre des espaces publicitaires sur votre site à des entreprises qui souhaitent atteindre votre public.

Devenir influenceur 

L’un des moyens les plus faciles de gagner de l’argent en tant qu’influenceur de médias sociaux est le parrainage ou le contenu sponsorisé. Si vous avez un million de followers, vous serez payé simplement en postant du contenu représentant une marque ou une entreprise particulière. Cependant, il ne s’agit pas seulement d’avoir un grand nombre d’adeptes. Vous devez également être actif et vous engager auprès de votre public afin qu’ils soient intéressés par ce que vous publiez.

Si vous n’êtes pas sûr de savoir comment commencer, il existe de nombreuses ressources disponibles en ligne, comme des ebooks et des cours, qui peuvent vous aider à développer votre audience et à commencer à gagner de l’argent grâce à votre influence sur les médias sociaux.

Publier un ebook 

Si vous cherchez à gagner de l’argent facilement sur Internet, l’une des meilleures façons de le faire est de publier un ebook. Vous pouvez auto-publier votre ebook par le biais d’un service comme Amazon Kindle Direct Publishing ou CreateSpace. Cela vous permettra d’atteindre un large public d’acheteurs potentiels. Vous pouvez également promouvoir votre ebook sur votre blog  ou site web, ou par le biais de plateformes de médias sociaux comme Facebook et Twitter.

Vendez des produits ou des services en ligne 

Si vous avez un produit ou un service que vous souhaitez vendre, la création d’une boutique en ligne est un excellent moyen de gagner de l’argent en ligne. Vous pouvez créer votre propre site de commerce électronique en utilisant une plateforme comme Shopify, ou vendre des produits et services

Devenir freelance 

Si vous voulez gagner de l’argent facilement sur Internet, l’une des meilleures options est de devenir un freelance. En tant que freelance, vous pouvez proposer vos services à des clients du monde entier et être payé pour le travail que vous effectuez.

Pour réussir en tant que freelance, il est important de créer ou de faire partie d’un réseau  de professionnels sur le Web. Ce réseau vous donnera accès à de nouveaux clients et partenaires commerciaux. En effet, la plupart des freelances sont recrutés par le biais de recommandations.

Si vous avez une compétence ou un talent spécifique que vous pouvez proposer en tant que freelance, il y a de fortes chances que vous puissiez réussir dans ce domaine. Il existe de nombreux sites Web qui vous permettent de trouver des clients et de vous lancer dans votre carrière de freelance. Faites quelques recherches et trouvez la plateforme qui vous convient. Avec un peu d’effort, vous pouvez facilement gagner de l’argent sur Internet en tant que freelance.

Vendre des noms de domaine 

Si vous cherchez à gagner de l’argent rapidement et facilement sur Internet, la vente de noms de domaine sur GoDaddy est une excellente option pour vous. GoDaddy est l’un des plus grands bureaux d’enregistrement de noms de domaine au monde, et en tant que tel, il dispose d’un énorme marché pour les noms de domaine expirés ou mis aux enchères.

Cela représente une excellente opportunité. Il suffit de rechercher des domaines expirés ou mis aux enchères qui correspondent à votre créneau, puis de les mettre en vente sur GoDaddy. Vous pouvez fixer votre propre prix, et si quelqu’un vous achète un nom de domaine, vous gagnerez une commission.

Prendre part à des sondages rémunérés sur le web

De nos jours, il existe de nombreuses façons de gagner de l’argent facilement sur Internet. L’une d’elles consiste à participer à des enquêtes rémunérées. Il existe de nombreux sites Web et plateforme qui offrent cette possibilité.

Participer à des enquêtes rémunérées est un excellent moyen d’exprimer votre opinion et d’être payé pour cela ! C’est également un moyen flexible de gagner de l’argent supplémentaire et pour boucler votre fin du mois, car vous pouvez le faire pendant votre temps libre. Alors pourquoi ne pas essayer ? Vous pourriez gagner de l’argent tout en répondant à des questions intéressantes sur des produits et services !

Jouer pour gagner

Pour gagner facilement de l’argent facilement sur Internet il est également possible de jouer à des jeux d’argent. Il existe de nombreux sites Web et plateformes qui proposent ce type de jeux.

Vous pouvez par exemple jouer à :

  • Bingo ;
  • Poker ;
  • Roulette ;
  • Machines à sous ;
  • etc.

Donner des cours en ligne

L’une des meilleures façons de gagner de l’argent en ligne est de donner des cours. Vous pouvez le faire de différentes manières, notamment par le biais d’une plate-forme en ligne comme Udemy, ou en créant votre propre site Web.

Si vous avez une compétence ou une expertise spécifique que vous pensez que les autres seraient intéressés à apprendre, alors donner des cours pourrait être un excellent moyen de gagner de l’argent en ligne. Vous pouvez décider du prix de vos cours, et de nombreuses plateformes prendront une part de vos gains. Mais si vous vous constituez un public suffisamment important, vous pouvez potentiellement gagner un revenu à plein temps en donnant des cours.

Une autre option consiste à proposer des leçons privées par le biais d’une plateforme en ligne comme Preply ou Apprentus. 

Faire des paris sportifs 

Faire des paris sportifs peut être un excellent moyen de gagner de l’argent, mais seulement si vous savez ce que vous faites. Si vous ne gérez pas correctement votre bankroll, vous pouvez rapidement vous retrouver sur la paille.

La gestion de la bankroll est la clé du succès dans les paris sportifs. En sachant combien d’argent vous avez pour travailler et en faisant des paris intelligents, vous pouvez minimiser vos pertes et maximiser vos profits.

Vendre des produits sur le Web

Cela peut se faire de plusieurs façons, notamment par le biais d’une boutique en ligne, ou en vendant des produits sur une plateforme comme eBay.

Si vous avez des produits physiques que vous souhaitez vendre, la création d’une boutique en ligne est une excellente option. Vous pouvez choisir de vendre vos propres produits, ou de vous associer à un dropshipper qui détiendra et expédiera les stocks pour vous.

La vente de produits sur eBay est une autre excellente option. Vous pouvez trouver à peu près n’importe quoi sur eBay, et il y a de nombreux acheteurs à la recherche d’articles neufs et d’occasion. Si vous fixez bien le prix de vos articles, vous pouvez réaliser de bons profits.

Une jeune femme tenant une carte bancaire et utilisant un ordinateur portable

Comparatif des banques en ligne pour les jeunes actifs

Pour ceux qui entrent à peine dans la vie active, ouvrir un compte bancaire adapté à son statut constitue une étape essentielle. En effet, cette action est nécessaire dans la mesure où elle permet d’avoir accès à certains services comme les prêts immobiliers ou les prêts autos et de réaliser divers projets. 

Actuellement, les banques en ligne ont un grand succès auprès des jeunes actifs. Seulement, avant d’ouvrir un compte auprès des néo-banques, il est recommandé de faire un comparatif afin de profiter des meilleurs tarifs et services.

Êtes-vous un jeune actif ?

Les établissements financiers considèrent comme jeunes actifs, les personnes qui ont un âge compris entre 21 à 25 ans. Cette tranche d’âge peut sensiblement varier selon les banques. En effet, elle peut s’étendre de 18 à 29 ans. Certaines néo-banques incluent même des personnes âgées de 30 ans. 

On parle également de jeunes actifs lorsqu’il est question de jeunes adultes qui commencent tout juste à entrer dans la phase active de la vie. Ces personnes disposent d’un revenu, même si pour certains, ce dernier n’est pas encore régulier.

Quels critères pour choisir une néo-banque pour jeunes actifs ?

Avant d’ouvrir un compte bancaire auprès d’une banque en ligne, il est conseillé de considérer avec soin certains critères. Ces derniers vous permettront de déterminer si les services et les tarifs de la compagnie vous conviennent. Voici alors quelques paramètres à passer en revue avant de fixer votre choix :

La banque exige ou non un revenu minimum mensuel : pour les jeunes actifs qui viennent tout juste de débuter leur vie d’adulte, il n’est pas toujours possible de bénéficier d’un revenu régulier. C’est pourquoi ils doivent éviter les banques qui imposent ce type de conditions.

Le coût de la carte bancaire ainsi que les services liés à l’ouverture d’un compte : comme susmentionnés, les jeunes actifs ne disposent pas forcément d’un salaire régulier. Ce qui signifie qu’il vaut mieux se tourner vers les sociétés qui proposent des cartes gratuites. Les services qu’offrent ces dernières sont néanmoins, plutôt limités. Il faut alors procéder à des comparatifs afin de déterminer laquelle d’entre les néo-banques offre les services les plus avantageux.

Les produits d’épargne pour jeunes actifs : pour profiter au maximum des services offerts par les banques en ligne, il est également recommandé de considérer les produits d’épargne proposés par chaque société. Informez-vous si la banque offre aux jeunes actifs la possibilité d’ouvrir un Livret A, un Livret d’épargne populaire, un Livret jeune, etc.

Pourquoi opter pour une banque en ligne pour les jeunes actifs ?

Souvent, les jeunes actifs ne disposent pas encore d’un revenu assez régulier et élevé qui leur permet de couvrir les charges liées à l’ouverture d’un compte auprès d’une banque physique. Or, de leur côté, les néo-banques offrent des tarifs bien plus compétitifs que les établissements financiers conventionnels. 

Par ailleurs, les néo-banques proposent un service plus rapide et des personnels plus réactifs. De plus, pour ouvrir un compte bancaire, il n’est pas nécessaire de se déplacer. Il suffit de remplir un formulaire en ligne et d’envoyer certaines pièces justificatives par La Poste. 

Quelles sont les meilleures banques en ligne pour jeunes actifs ?

Si vous êtes un jeune actif à la recherche d’une banque en ligne qui propose un service adapté à votre situation, voici les néo-banques les plus appréciées du moment :

  • Orange bank ;
  • Monabanq ;
  • Boursorama ;
  • N26 ;
  • Pumpkin.

Orange bank 

Lancé en novembre 2017, Orange bank est le résultat d’une collaboration entre  Grouporama et l’opérateur de téléphonie Orange. Pour les jeunes actifs, il peut offrir certains avantages comme :

  • Un remboursement à hauteur de 10 % pour tous les achats de divers gadgets high-tech achetés auprès d’Orange. 
  • 0 frais pour les paiements et les retraits dans le monde. 
  • Pour profiter des avantages de la Mastercard premium, il suffit de débourser 4,99 €/mois.

Monabanq 

Filiale du groupe Cofidis Participations, Monabanq a été créé en 2006. Ainsi, en termes de sécurité, cette institution financière figure parmi les plus sûres. De plus, elle offre de multiples avantages pour les jeunes actifs comme :

  • Offre jusqu’à 120 € pour l’ouverture d’un compte bancaire.
  • La mise à disposition de visa premier et de visa classic.

Boursorama

La société Boursorama couvre deux principaux types d’activité. Celui de l’information boursière et des activités de banques. Dans le second domaine, cette société a été élue la banque la moins chère durant plusieurs années consécutives. Et ce, pour plusieurs raisons :

  • de nombreux services gratuits (la tenue de compte, paiement et retrait à l’étranger, etc.)
  • Jusqu’à 130 € offerts pour l’ouverture d’un compte.
  • Le visa ultime est offert. 
un jeune homme fait signer un contrat assurance entreprise à une femme

Ce que vous devez savoir avant de prendre une assurance entreprise

Une assurance entreprise encore appelée assurance professionnelle peut constituer une couverture sociale pour votre activité. C’est l’assurance vie de votre activité. Aucunement obligatoire, elle reste indispensable pour votre entreprise si elle ne fait pas partie de professions réglementées. Cet article vous propose une explication de l’assurance entreprise; les différents types d’assurances auxquelles vous pouvez souscrire et des astuces pour bien choisir votre assurance.

Qu’est ce qu’une assurance entreprise ?

Une assurance entreprise vous permet de couvrir votre activité. En effet, lorsque vous créez votre propre entreprise votre responsabilité civile privée est engagée. Gérer une entreprise peut s’avérer plus difficile qu’on l’aurait pensé  car vous pouvez être exposé à plusieurs dangers. Pour vous prémunir de ces situations désastreuses, il est nécessaire de souscrire à une assurance entreprise aussi connue sous le nom d’assurance professionnelle.

Une assurance professionnelle est un ensemble d’assurances à laquelle peut adhérer votre entreprise pour couvrir votre activité. Moyennant une cotisation mensuelle, l’assureur se charge de vous indemniser lorsqu’un sinistre survient. Le montant des cotisations dépend de plusieurs facteurs prévus par les clauses de votre contrat d’entreprise.

Les différents types d’assurances entreprise

Il existe une kyrielle d’assurance entreprise auxquelles vous pouvez souscrire.

La responsabilité civile professionnelle

La responsabilité civile professionnelle est une assurance professionnelle qui vous couvre en cas de dégâts ou de préjudices causés à un tiers par la faute de votre activité. En effet, la responsabilité professionnelle ou RC pro vous permet de vous prémunir des dommages corporels, matériels ou immatériels qui peuvent survenir par la faute d’un employé ou par votre à l’occasion du travail.

La responsabilité civile professionnelle peut être inclue dans un contrat d’assurance multirisque professionnelle ou peut être souscrit séparément. Elle est une obligation pour certaines professions dites les métiers réglementés. Comme métiers réglementés on a:

  • Les professionnels de la santé: il s’agit des médecins des pharmaciens des ostéopathes des dentistes, des infirmiers, des sages-femmes qui sont exposé au risque d’erreur médicale
  • Les professionnels du Droit: les avocats, les huissiers de justice, les notaires, qui pourraient manquer à leur devoir envers un client
  • Les professionnelles du bâtiment: en raison de leur proximité des engins lourds
  • Les professionnelles de la finance: les experts-comptables, les assurances, les banquiers et autres.

Souscrire à une assurance pour votre entreprise peut vous épargner de nombreux problèmes même si votre activité ne figure pas dans celle ayant obligation d’adhésion. Si vous êtes commerçant, vous pouvez ajouter à votre contrat une clause de responsabilité civile après livraison. Elle protège la livraison de vos produits ou vous couvre des dommages causés par votre prestation de service.

Il est opportun de savoir que le prix des cotisations du RC Pro varie en fonction de plusieurs facteurs:

  • La taille de votre entreprise défini par votre activité et le nombre d’employés; le statut juridique de votre entreprise: petite entreprise; micro-entreprise ou moyenne entreprise etc;
  • Votre secteur d’activité: commerçant; artisan; architecte; etc;
  • Le chiffre d’affaires: il peut arriver qu’une petite entreprise de par son statut fasse un chiffre d’affaires plus grand qu’une macro-entreprise.

Vous avez également la possibilité de souscrire à une autre assurance entreprise.

Assurance multirisque professionnelle

Le contrat d’assurance multirisque professionnelle est une assurance qui vous offre une étendue de garanties pour vos biens et pour votre entreprise. Pour les professions dites libérales, c’est un contrat idéal et pratique. Elle est tout de même indispensable si vous occupez des locaux pour votre activité. C’est elle qui couvre les bâtiments ainsi que le matériel disponible.

En cas de perte de votre marchandise ou de vos biens l’assurance multirisque vous indemnise à hauteur de la valeur du bien. Sa particularité est que la responsabilité civile professionnelle est incluse dans le contrat. Aussi elle propose plusieurs garanties:

  • une garantie incendie
  • une garantie vol
  • une garantie contre les dégâts des eaux
  • une garantie bris de glace.

En dehors de l’assurance multirisque professionnelle, vous pouvez souscrire à une assurance entreprise pour vos biens.

Assurance dommage aux biens

C’est un contrat d’assurance entreprise qui protège le patrimoine mobilier de votre entreprise pour vous prémunir de tout fait dommageables pouvant être causés. Cette assurance couvre donc vos marchandises, vos outils de travail, les bâtiments et les objets garanties dans le contrat. La particularité de cette assurance est qu’elle peut assurer non seulement les dommages sur vos biens mais également couvrir en contrepartie financière un arrêt de votre activité et d’autres frais.

En règle générale, cette assurance vous paie une indemnisation dans des cas bien définis. Il s’agit des cas d’incendie, des cas de perte de vos marchandises, des catastrophes naturelles, des dommages électriques, des risques de cybercriminalité et d’autres faits. Si elle n’est pas obligatoire, elle peut s’avérer salutaire pour votre activité tant que vous y souscrivez. Notez qu’elle peut aussi inclure une clause de responsabilité civile professionnelle.

Comment choisir votre assurance entreprise?

Choisir votre assurance professionnelle pour votre activité est simple. La première étape consiste à définir le profil de votre entreprise. Pour y arriver, il suffit d’évaluer votre activité en termes de risques présentés et leur estimation financière si un des risques survient. Ensuite vous pouvez demander des devis personnalisés à différentes agences d’assurance pour les comparer à l’aide d’un comparateur.

L’étape suivante consiste à lire les fiches d’informations afin de prendre connaissance des garanties, des délais d’indemnisation et du plafond de la franchise. Toutes ces informations doivent correspondre au profil d’entreprise que vous avez défini.

Crédit travaux : comment financer vos travaux ?

Pour financer la réalisation de travaux dans un logement, il faut parfois disposer d’une somme assez conséquente. Pour se donner les moyens de réaliser ce type de projet sans nécessairement entamer son économie, la contraction d’un prêt constitue une solution idéale.

Pour financer des travaux, vous avez le choix entre de nombreux crédits. Dans cet article, on vous cite les différents types de prêt auxquels vous avez accès.

Le prêt travaux d’amélioration

Le prêt à l’amélioration est un crédit mis à disposition par Action Logement. Il permet de financer de nombreux types de travaux dans votre maison comme le remplacement de vos fenêtres ou l’installation d’un nouveau système de chauffage.

Le montant du prêt est plafonné à 10 000€. La durée de remboursement peut aller jusqu’à 10 ans. L’avantage de ce type de crédit est son taux d’intérêt très bas. En effet, il n’est que de 1%(1). Cela vous permet de financer vos travaux tout en gardant une mensualité légère. De plus, ce prêt ne nécessite aucun justificatif.

Pour être éligible à ce prêt, vous devez :

  • Être propriétaire de votre résidence principale.
  • Réaliser les travaux vous-même ou par l’intermédiaire d’un professionnel conventionné.
  • Les travaux pour lesquels vous demandez un financement doivent concerner l’amélioration, l’agrandissement ou la construction de votre habitation.
  • Le prêt d’amélioration est réservé aux particuliers. Vous devez également être propriétaire de votre résidence principale pour souscrire ce type de crédit.

Le prêt travaux agrandissement 

Le prêt d’agrandissement est également un prêt proposé par Action Logement. Il vous permet de financer des travaux permettant d’augmenter la surface habitable de votre logement, comme une extension ou la création d’un grenier.

Le montant du prêt est plafonné à 20 000 €. La durée de remboursement peut aller jusqu’à 15 ans. Comme le crédit amélioration, le prêt d’élargissement a un taux d’intérêt très bas. Ce dernier est fixé à 0,5%(1).

Pour pouvoir bénéficier de ce prêt, vous devez :

  • Être le propriétaire de votre résidence principale.
  • Réaliser les travaux vous-même ou par l’intermédiaire d’un professionnel agréé.
  • Les travaux pour lesquels vous demandez un financement doivent concerner l’amélioration, l’extension ou la construction de votre habitation.

Ce prêt est exclusivement réservé aux particuliers et comme le prêt à l’amélioration, vous devez être propriétaire de votre résidence principale pour souscrire ce type de prêt. En outre, vous ne pouvez pas avoir bénéficié d’un prêt d’agrandissement au cours des 5 dernières années

Le prêt avance rénovation 

Le prêt avance rénovation est un prêt hypothécaire destiné aux ménages à faibles revenus souhaitant financer des travaux de rénovation énergétique dans leur logement. Il est remboursé in fine, c’est-à-dire en une seule fois, lors du transfert du bien, ce qui peut arriver : soit lors de la revente du bien, soit au décès de l’emprunteur ou de ses héritiers si le bien n’est pas vendu.

Il est à noter que le remboursement de cet emprunt ne représente pas une charge financière pour les bénéficiaires puisqu’il est inclus dans le prix de vente de la maison et donc supporté par l’acheteur.

Le prêt pour travaux d’efficacité énergétique s’adresse aux propriétaires occupants qui éprouvent des difficultés à financer des travaux d’amélioration de la performance énergétique de leur logement.

Cette aide couvre également les frais de dossier et frais en cas de remboursement anticipé ou assurance emprunteur.

Prêt modulimmo travaux 

Le prêt Modulimmo Travaux est un prêt immobilier qui vous permet de financer des travaux importants, comme une extension de votre maison. Ce prêt est utilisé pour financer des travaux d’un montant supérieur à 50 000 €.

Quels sont les avantages de ce prêt ?

Le principal avantage du prêt Modulimmo Travaux est qu’il offre des taux très attractifs. De plus, ce type d’emprunt vous donne la possibilité de bénéficier d’une réduction d’impôt. Enfin, ce type de crédit vous permet de financer vos travaux en plusieurs versements.

Comment savoir si je suis éligible à ce type de crédit ?

Pour être éligible au prêt Modulimmo Travaux, vous devez  être le propriétaire du bien sur lequel les travaux seront effectués. En outre, vous devez disposer d’un revenu régulier afin de pouvoir rembourser le prêt.

Quelles sont les conditions d’obtention

Pour bénéficier du prêt Modulimmo Travaux, vous devez remplir certaines conditions. Tout d’abord, vous devez être résident français. De plus, vous devez être âgé d’au moins 18 ans et disposer de revenus réguliers. Enfin, vous ne devez pas être en difficulté financière.

Comment faire une demande ?

Si vous souhaitez demander le prêt Modulimmo Travaux, vous pouvez vous adresser directement à votre banque ou contacter un courtier en crédit.

L’éco-prêt à taux zéro (éco-ptz) 

L’éco-ptz est une aide financière réservée au financement de travaux visant à réduire la consommation d’énergie de votre logement. Le montant de cet emprunt est plafonné à 50.000 euros.

Comment cela fonctionne-t-il ? Il s’agit d’un prêt à taux zéro qui vous permet de financer tout ou partie des travaux éligibles. Aucun apport initial n’est requis de votre part. La durée de remboursement est de 10 ans maximum.

Par ailleurs, cette aide financière peut être cumulée avec MaPrime Renov’ (somme octroyée par une entreprise qui fournit de l’énergie et non une banque), si vous êtes un ménage à faible revenu.

Pour obtenir ce prêt à taux zéro, vous devez :

  • réaliser des travaux d’amélioration de la performance énergétique de votre logement, conformément aux dispositions de l’article 200 quaterdecies A du Code général des impôts ;
  • avoir votre résidence principale en France ;
  • être propriétaire ou locataire (y compris dans le cadre d’une location avec option d’achat).

Les travaux qui peuvent être financés par un éco-prêt sont les suivants :

  • l’isolation des murs extérieurs ;
  • l’isolation des toitures ou des combles ;
  • le remplacement des portes et fenêtres ;
  • l’installation ou le remplacement d’un système de chauffage utilisant des énergies renouvelables.

Le crédit travaux 

Un crédit travaux est un type de crédit à la consommation qui sert à financer des travaux, généralement liés à la maison. Il peut s’agir de travaux allant de la simple décoration à la rénovation pour économiser l’énergie.

Les crédits travaux sont remboursés en totalité à la fin de la période de prêt, qui correspond généralement à la vente du bien immobilier. Cela signifie que le remboursement du prêt ne représente pas une charge financière pour l’emprunteur.  Toutefois, il est important de noter que le taux d’intérêt du crédit travaux est généralement plus élevé que celui d’un crédit à la consommation classique.

Le crédit travaux est accordé par des banques ou des institutions financières. Le montant maximum du prêt est déterminé en fonction des besoins de l’emprunteur et de la valeur du bien. La durée de remboursement est, en règle générale, plus courte que celle d’un crédit à la consommation classique et correspond généralement à la durée prévue des travaux.

 

Pourquoi il est conseillé d’avoir une responsabilité civile professionnelle ?

Avoir une activité professionnelle en tant qu’entrepreneur indépendant peut constituer beaucoup de risques. De ce fait, votre activité peut causer préjudice à une tierce personne ou à votre propre activité. Dans l’une ou l’autre des situations, votre responsabilité civile professionnelle peut être engagée. Découvrez dans cet article ce qu’est la responsabilité civile professionnelle, les garanties qu’elle propose et comment y souscrire. 

En quoi consiste la responsabilité civile professionnelle?

La responsabilité civile professionnelle est une assurance pour les entreprises. Elle est définie selon le code civil comme une obligation de réparation d’un préjudice causé par celui qui l’a fait. Cela suppose que toute personne ayant causé un dommage à un autre à pour obligation de réparer le préjudice causé.

Pour que la responsabilité civile professionnelle soit mise en cause, il faut que le préjudice causé vienne d’un membre de l’entreprise: un salarié, ou un dirigeant. L’action ayant porté préjudice doit se faire au cours d’une activité exercée par l’entreprise qu’elle soit volontaire ou par négligence.

La responsabilité civile professionnelle est donc une protection pour votre activité en entreprise. C’est elle qui couvre les accidents qui peuvent survenir au cours de l’exercice de vos fonctions. Mais pour bénéficier de cette couverture il faut pouvoir prouver que le dommage causé est étroitement relié à une action de l’entreprise. 

La responsabilité civile professionnelle: une obligation?

Bien qu’indispensable, il n’existe pas de contrainte liée à la souscription d’une responsabilité civile professionnelle pour toutes les entreprises à l’exception des métiers réglementés. En effet, la loi reconnaît comme métiers réglementés : 

  • Les agents de la santé : il s’agit ici des médecins, des pharmaciens, des ostéopathes, des sage-femmes, des infirmiers et autres. Ces métiers sont considérés comme à risque non méprisable.
  • Les professionnels du Droit : Ce sont les avocats, les notaires, les huissiers de justices etc. Leur responsabilité civile peut être remise en question lors d’un manquement à un devoir envers un client.
  • Les professionnels de la finance : il s’agit des experts-comptables; des banques; des assurances. Lorsqu’un agent financier commet une faute et que sa faute porte préjudice à un tiers, sa responsabilité civile est prise en compte.
  • Les professionnels du bâtiment : En tant que professionnel du bâtiment, lorsque votre travail cause des dommages à un tiers, votre responsabilité civile est impliquée.

Notez que lorsque vous êtes entrepreneur, votre responsabilité personnelle est engagée quand arrive un sinistre occasionnant des dommages par la faute de votre activité.

Ainsi, légalement vous serez jugé comme une entreprise et non comme une personne physique. Dans certains cas, le juge peut aller jusqu’à saisir vos biens ou votre patrimoine personnel en guise de remboursement si vous n’arrivez pas à payer par vos fonds. La responsabilité civile professionnelle vient alors pour couvrir votre responsabilité privée. 

Quelles sont les garanties de la responsabilité civile

Les assurances responsabilité civile professionnelles proposent un certain nombre de garanties et de couvertures. Sur le plan social, la RC Pro, pour son autre nom, couvre tout fait dommageable causé par votre entreprise. Que le préjudice soit matériel ou corporel ou moral, votre assurance se charge de vous protéger.

En règle générale, la responsabilité civile professionnelle couvre trois grandes garanties :

  • La garantie sur vos biens: votre assurance couvre votre local, vos appareils, vos outils de travail et tout ce qui entre dans votre activité comme bien matériel. En effet, cette garantie permet de vous prémunir en cas de détérioration de vos biens.
  • La garantie sur votre activité : cette garantie vous couvre en prévention aux dommages que pourraient causer votre activité en elle-même ou d’un service ayant causé une perte financière importante.
  • La garantie sur les personnes : elle permet de protéger votre personnel employé, les dirigeants, vos salariés et même les sous-traitants. 

Avant de procéder à une indemnisation, l’assureur s’assure du fait que le fait dommageable est arrivé dans les locaux de l’entreprise ou en dehors à l’occasion d’une activité de la société. 

Comment souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle?

Souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle peut s’avérer salutaire pour votre entreprise. Pour le faire, il est opportun de suivre certaines démarches afin de prendre la meilleure RC pro. Ainsi, vous pouvez déjà commencer à définir le profil de votre entreprise.

Pour définir votre profil d’entreprise, il suffit de faire une évaluation des risques en rapport à votre activité. Cela vous permet de déterminer les conséquences pécuniaires qu’elle peut causer en termes de dédommagement ou de rénovation. Après cette étape, vous pouvez parcourir les offres en responsabilité civile professionnelle disponibles sur internet.

Pour faire un meilleur choix, vous pouvez demander des devis personnalisés à plusieurs compagnies d’assurance afin de les comparer. Dans ce processus il existe plusieurs comparateurs qui peuvent vous aider. Vous pouvez également voir les garanties proposées et le plafond de la franchise ainsi que les risques couverts

Il est aussi opportun de faire attention aux délais d’indemnisation. Cela pourrait ne pas arranger votre activité. Vous pouvez après avoir fait le choix qui correspond au profil de votre entreprise souscrire à une responsabilité civile professionnelle.

Calculer son taux d’endettement : Comment cela fonctionne ?

Votre ratio d’endettement est l’un des calculs les plus importants lorsque vous demandez un prêt. Ce chiffre indique aux prêteurs potentiels quelle part de votre revenu mensuel est consacrée au paiement de vos dettes. Il est donc important de comprendre comment le calculer correctement.

Quel est l’intérêt de calculer le taux d’endettement ?

Le taux d’endettement permet au banquier d’évaluer la solvabilité de l’emprunteur, et sa capacité à rembourser un prêt à une date donnée. Son jugement sera plus favorable si le taux d’endettement de son client est faible.

Quel est le taux d’endettement autorisé ?

En principe, le taux d’endettement maximum autorisé est de 35%, mais ce seuil peut être revu à la baisse par accord entre le prêteur et l’emprunteur.

Par exemple, il est possible d’obtenir un prêt avec un taux plus bas pour un taux d’endettement de 30 % ou moins.

Les données prises en compte pour le calcul du taux d’endettement

Pour pouvoir calculer le taux d’endettement, vous aurez besoin de quelques données. Ces dernières incluent :

  • les charges fixes mensuelles ;
  • le revenu mensuel net.

Les charges fixes mensuelles 

Les dépenses fixes mensuelles sont toutes les dépenses que vous devez payer chaque mois et qui ne changent pas. Par exemple, il peut s’agir de votre loyer, de votre prêt automobile, de vos primes d’assurance, etc.

Le revenu mensuel net

Le revenu mensuel net est votre revenu total après déduction des impôts. Il existe cependant, des revenu pris en charge comme :

  • pension alimentaire versée ;
  • pension alimentaire pour enfants ;
  • les allocations de chômage ;
  • etc.

Il existe également des revenus non prises en compte pour le calcul du taux d’endettement comme :

  • les indemnités professionnelles relatives aux accidents au travail ou en cas de maladie ;
  • les primes exceptionnelles.

Comment calculer le taux d’endettement ?

Il y a plusieurs moyens de calculer le taux d’endettement. La première méthode consiste à utiliser la formule suivante :

(dépenses mensuelles totales / revenu mensuel net) x 100

Par exemple, si vos dépenses mensuelles sont de 500 € et que votre revenu mensuel net est de 1 800 €, votre taux d’endettement sera de :

(500/1800) x 100 = 27.77%

Cela signifie que 27,77 % de vos revenus mensuels sont consacrés au remboursement de vos dettes.

La deuxième méthode consiste à utiliser un calculateur en ligne.  Il en existe de nombreux disponibles sur Internet. Il vous suffit d’entrer vos revenus et dépenses mensuels et la calculatrice fera le reste.

Comment réduire son taux d’endettement ?

Une fois que vous avez calculé votre ratio d’endettement, vous pouvez prendre des mesures pour le réduire si nécessaire. Voici quelques conseils :

  • Éliminez les dépenses inutiles. Faire le tri de vos dépenses mensuelles vous permet d’identifier celles qui ne sont pas considérées comme « essentielles » à votre vie quotidienne.
  • Faites un rachat de crédit.  Si vous avez plusieurs crédits en cours, vous pouvez les racheter à un taux plus bas et ainsi réduire vos dépenses mensuelles globales.
  • Allongez la durée de remboursement de votre prêt immobilier.  Cela réduira vos paiements mensuels. Néanmoins, sachez que cela va augmenter le taux d’intérêt de votre prêt.
crédit auto

Quels sont les avantages d’un crédit auto à 84 mois ?

Lorsque vous achetez une nouvelle voiture, vous devez avoir à l’esprit le prix d’achat, la mensualité et les frais d’entretien. Si les ajouts, les personnalisations et les forfaits font rapidement grimper le prix d’achat total à un niveau plus élevé que prévu, un prêt automobile à plus long terme de 84 mois peut vous aider à maintenir le paiement de la voiture à un niveau raisonnable.

Contracter un crédit automobile pendant sept ans comporte des risques liés à l’évolution des finances personnelles, ce qui peut avoir une incidence sur la capacité de payer le montant total du prêt, ainsi qu’à la crainte de devoir plus sur le prêt que la valeur de la voiture. Si vous souhaitez acheter votre voiture à crédit sur du long terme, rendez-vous sur le site internet de la Société Générale.

Quels sont les avantages d’un crédit auto à 84 mois ?

Peu de gens visent délibérément un prêt automobile de 84 mois lorsqu’ils commencent à magasiner, simplement parce que ces prêts sont moins courants que les prêts plus courts de 60 et 72 mois. Avoir la possibilité d’étaler ses paiements sur 84 mois peut être précieux si votre budget mensuel sur une durée de prêt plus courte est trop serré. Pour la seule année comprise entre janvier 2021 et janvier 2022, une étude a estimé que l’inflation des prix des voitures neuves a grimpé de 8,9 %. Cela représente une augmentation d’environ 7 200 € du prix des voitures et des SUV en 2022. Un prêt à 84 mois peut vous aider à atteindre votre objectif de paiement mensuel, même si vous dépassez le prix d’achat prévu, car l’étalement du prix sur une plus longue période permet de réduire les paiements mensuels.

Bien que certains acheteurs choisissent parfois d’acheter une voiture moins chère au lieu de contracter un prêt automobile de 84 mois, l’un des avantages du prêt de 84 mois est qu’il peut vous aider à acheter une voiture que vous avez l’intention de garder à long terme. Si vous n’avez pas l’intention de vendre cette voiture pendant la durée du prêt et que vous la voulez plutôt pour sa capacité à rouler à long terme, un prêt sur sept ans peut être un moyen viable de la payer mois après mois.

crédit automobile

Éléments à prendre en compte pour un crédit auto 84 mois

Un prêt plus court peut être plus avantageux si :

  • Vous pouvez consacrer plus de temps à épargner en vue d’un acompte plus important
  • Vous pouvez bénéficier d’un taux d’intérêt inférieur pour un prêt plus court
  • Vous ne voulez pas courir le risque de devoir plus pour votre voiture que sa valeur pendant une grande partie de la durée du prêt

Vous pourriez choisir un prêt plus long si :

  • Vous avez une famille, un emploi ou d’autres circonstances particulières qui font qu’une voiture plus chère est un meilleur choix pour vous et votre situation que toute autre voiture moins chère disponible dans votre région
  • Vous êtes à l’aise avec l’éventualité d’un capital négatif et vous économisez pour payer la différence si vous devez vendre la voiture pendant la durée du prêt ou si vous devez payer l’entretien et les réparations
preparation entretien acces ecole

Préparation à l’entretien d’accès des écoles d’architechture

Vous souhaitez intégrer une prestigieuse école  d’architecture mais vous redoutez l’étape de l’entretien ? Pas de panique ! Tout ce que vous avez à faire sera de garder votre calme, d’écouter attentivement ce qu’on vous dit et de répondre aux questions lors de votre entretien d’accès

Toutefois, pour faire bonne impression, il est recommandé de se préparer préalablement, afin de pouvoir mettre en avant vos connaissances et vos compétences, ce qui vous aidera à les charmer.

N’hésitez pas à vous entraîner avec un de vos proches, qui vous posera des questions auxquelles vous devrez répondre comme si vous étiez réellement à votre vrai entretien. Cela vous aidera à corriger vos lacunes, ce qui vous permettra d’être plus à l’aise lors de votre entretien. Dans cet article, nous allons vous donner les meilleurs conseils afin de réussir votre entretien d’accès à l’école d’architecture, ce qui vous aidera à vous faire accepter.

Comment préparer son entretien d’accès à une école d’architecture ?

Comme nous le savons tous, toutes les écoles prestigieuses, notamment les écoles d’architecture, exigent aux étudiants de passer un entretien, qui jouera un rôle sur leur admission finale. De ce fait, ces derniers devront bien se préparer pour cette étape, afin d’espérer se faire accepter au sein de l’école. 

concours ecole architecture

Pour bien préparer son entretien, l’étudiant peut par exemple se renseigner à propos des questions qu’on pose généralement à ce genre d’entretien. Après les avoir réunies, ce dernier devra y répondre de la meilleure façon qui soit. Le but de cet entretien est de montrer une image positive de soi, qui va jouer en votre faveur et vous rapprocher de l’admission. Faites donc en sorte de parler de vos compétences, ainsi que des raisons qui vous ont poussé à choisir cette école pour vos études.

Que faut-il faire lors d’un entretien d’accès à une école d’architecture ?

Lors de son entretien en école d’architecture, un étudiant doit impérativement tenir compte de son comportement. Ce dernier devra se montrer poli et respectueux, mais aussi très attentif aux questions de son interlocuteur.

preparation concours ecole architecture

En effet, il est important de se concentrer sur chaque question qui vous sera posée, afin d’y répondre correctement. Aussi, il est important de bien articuler et d’adopter un langage courant, en évitant d’employer des mots du langage familier. Toutefois, il y a de nombreuses choses que vous ne devez pas manquer de faire lors de votre entretien dans une école d’architecture, à savoir :

  • Mettre en avant ses atouts : la première chose à faire pendant un entretien est de parler de vos compétences, qui font votre singularité. Montrer à votre interlocuteur que vous avez en vous quelque chose de spécial, sur un plan professionnel, tel que la maîtrise d’une langue étrangère par exemple, ou votre mention au baccalauréat. Montrez que votre entrée à l’école pourra à la fois être bénéfique pour vous mais également pour l’établissement, étant donné que vous allez lui permettre d’avoir un très bon élément.
  • Parler de son objectif : avant l’entretien, fixez-vous un objectif que vous souhaiteriez atteindre en entrant à l’école d’architecture. Parlez-en ensuite lors de votre entretien, afin de montrer à votre interlocuteur que vous venez avec un but dans la tête. Par exemple, vous pouvez dire que l’architecture vous passionne depuis que vous étiez enfant, que vous souhaitiez en faire votre métier afin de bâtir des édifices qui embelliront la ville, ou encore des hôpitaux afin de soigner les enfants malades. Posez-vous la question «  pourquoi je veux devenir architecte ? » « pourquoi étudier dans cette école ? qu’a-t-elle de si particulier ? ». La réponse à ses questions vous permettra d’avoir une réponse lorsqu’on vous demandera pourquoi vous souhaitez intégrer cette école d’architecture.
  • Faire attention à son articulation : avant de préparer ce que vous allez dire aux jury, commencer d’abord par travailler votre articulation. En effet, vous devez faire attention à bien articuler, afin qu’on puisse comprendre ce que vous êtes en train de dire. Pensez aussi à travailler votre intonation et à bien gérer le rythme de votre voix. n’hésitez pas à enregistrer une vidéo de vous en train de parler, puis de la visualiser, afin de voir comment vous vous y prenez, ce qui vous aidera à corriger vos lacunes.
  • Être souriant et sympathique : pour amadouer le jury, il est important de se montrer souriant et gentil. Dès que vous entrerez dans la pièce, commencez par saluer toutes les personnes présentes une par une, avec un beau sourire aux lèvres. Dès qu’une personne s’adressera à vous, montrez-vous bien à l’écoute et attentif à ce qu’elle aura à vous dire. Ne coupez jamais la parole au jury, attendez plutôt à ce qu’il ait fini tout ce qu’il avait à dire avant de prendre la parole. Et n’oubliez pas, même si on vous dit quelque chose qui vous contrarie, gardez toujours votre calme et affichez votre plus beau sourire, afin de leur montrer que vous n’êtes pas le genre de personne qui s’emporte facilement.

Que ne faut-il pas faire pendant son entretien ? 

Pendant votre entretien d’accès à une école d’architecture, il y a certaines choses que vous ne devrez en aucun cas faire. Premièrement, il ne faut jamais et en aucun cas couper la parole à votre interlocuteur. Attendez toujours que la personne en face de vous ait terminé de parler avant de prendre parole. Ensuite, la seconde chose qu’il faut s’abstenir de faire est de répondre avant d’avoir  ; compris la question qu’on vous a posée.

Prenez toujours le temps de bien analyser la question avant d’y répondre, afin d’éviter de donner une réponse hors sujet ou peu convaincante. Autre point important ; il ne faut jamais se montrer grincheux ou antipathique. Faites en sorte de garder votre sourire du début jusqu’à la fin de l’entretien. Et surtout, évitez de paniquer. Gardez votre calme et restez serein afin de pouvoir bien mener la conversation. Evitez aussi de parler trop bas, afin que le jury puisse bien vous entendre et comprendre ce que vous êtes en train de dire.

 

crowdfunding immobilier

Le crowdfuding : on vous explique ce que vous devez  savoir 

Votre startup est à la recherche de fonds ? Ainsi, une campagne de financement participatif pourrait être pour vous et vous aider à atteindre vos objectifs en un rien de temps. Le financement participatif est, de nos jours, l’une des méthodes les plus utilisées pour lever des capitaux, à la fois pour les startups en phase de pré-amorçage et pour celles qui sont sur le point de faire face à une phase de mise à l’échelle.

Les avantages de cet outil sont vraiment nombreux, à tel point que même Grownnectia a ouvert ses portes à de nouveaux membres. Vous voulez savoir comment s’est déroulée la collecte ? Voici notre campagne de financement participatif racontée par nos soins. Mais que faut-il faire pour mieux préparer le lancement d’une campagne de crowdfunding ? Nous avons rassemblé pour vous les 7 étapes fondamentales pour la mener à bien et nous vous dévoilerons également une technique efficace pour booster votre levée de fonds.

Comment démarrer une campagne de crowdfunding réussie ?

Avant de lancer une campagne de crowdfunding, il est nécessaire de préparer tout le nécessaire pour que la levée de fonds se déroule rapidement et sans obstacles.

L’objectif principal, en plus de respecter toutes les exigences bureaucratiques obligatoires que chaque plateforme de financement participatif pourra vous illustrer, est de créer une empathie entre l’investisseur potentiel et la startup qui recherche des fonds.

Chaque texte, vidéo, email, communication et interview doit révéler clarté et transparence mais aussi enthousiasme pour le démarrage de cette aventure de financement participatif dont le succès dépendra du démarrage ou de la montée en puissance de l’entreprise.

Voici donc les 3 étapes fondamentales pour démarrer votre campagne de crowdfunding et atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés :

Fixez-vous un objectif

Chaque campagne de financement participatif doit avoir un objectif. Dès lors, souciez-vous de définir immédiatement le montant minimum que vous souhaitez collecter, dans combien de temps et quelles opérations et activités effectuer lorsque ce seuil est atteint.

crowdfunding immobilier

De nombreuses plateformes de financement participatif exigent également que vous établissiez un seuil maximum, après lequel la collecte se ferme automatiquement. N’oubliez pas d’indiquer également comment vous dépenserez le budget maximum, s’il est atteint, pour démontrer la transparence envers les investisseurs et la présence d’une vision bien définie.

 

Trouvez la plateforme idéale

Ces dernières années, les plateformes de financement participatif en actions se dépeuplent vraiment. Ils sont nombreux et chacun a ses propres caractéristiques et particularités.

Avant de la choisir, renseignez-vous bien sur le fonctionnement des campagnes de crowdfunding , sur les documents et informations nécessaires à chaque plateforme, sans négliger les aspects juridiques et financiers pour la gestion budgétaire, pendant et après la collecte.

De cette façon, vous aurez la possibilité de préparer tout ce dont vous avez besoin à temps et de démarrer rapidement votre campagne de financement participatif.

Préparez tous les documents nécessaires

Chaque plateforme, pour démarrer votre campagne de crowdfunding, vous demandera de rédiger une présentation de votre projet et de livrer quelques documents .

Les indispensables, en plus de l’inscription à la Chambre de Commerce et des Statuts de la Société, sont le Pitch et le Business Plan . S’ils sont correctement créés, ces documents vous permettront de persuader les visiteurs de la plateforme de soutenir votre projet et de devenir des investisseurs.

 

faire du shopping en ligne

Nos conseils pour faire du shopping à petit prix

Avoir la passion pour la mode est un hobby qui peut parfois coûter chère en matière de temps et d’argent. Pour faire son shopping, on se pose souvent des questions sur les astuces à adopter, pour éviter de tomber dans l’excessif ; sur les adresses qu’on devrait visiter pour alléger la facture ou sur le bon moment pour profiter des bonne affaires. Dans cet article, nous allons tenter de vous expliquer tous ces points.

Shopping à petit prix : astuces pour remplir son panier intelligemment

   Avant de vous engagez dans une transaction qui, peut s’avérait non convenable, inutile ou bien faisant alourdir votre facture, pensez à adopter ces astuces : 

Faire un tour des magasins pour comparer les prix: En achetant un article, tentez d’être critique et de ne pas tomber dans le panneaux du  » j’achète avant qu’il y en est plus ». Sachez que quelque soit votre achat, il sera présent ailleurs, parfois même sous d’autres formes et couleurs. De ce fait, faites les tours des magasins pour comparer leurs prix ainsi que leur qualité.

comment faire du shopping intelligement

Faire une comparaison sur internet: Après avoir fait votre tour des magasins, prenez un instant pour vous rendre sur internet et comparer les prix du dit article sur les différente plateforme de vente en ligne. Gardez en tête qu’un achat ne coûte pas toujours moins chère en ligne, surtout en comptant les frais de transport, cependant ça reste toujours intéressant d’être informé.

Saisissez les occasions: avec la mise en place des plateformes en ligne, les opportunités sont diversifié ! Gardez un œil sur les annonces de réduction, les lancement de jeux concours (give-away) ainsi que le partage des codes promos.

Faites attention à l’arnaque: un site qui vend moins chère comparé aux autres peut être frauduleux. Il est très important de consulter l’avis des clients sur les sites de vente en ligne. Vous pouvez par ailleurs vous renseigner sur la qualité de ces sites via des applications ou des plateforme en ligne.

    En faisant vos comparaison soyez méticuleux,un article moins chère ne veux pas systématiquement dire qu’il est aussi performant. Privilégiez toujours la qualité à la quantité.

Shopping à petit prix: nos conseils pour vous

 

   Avant de vous engagez dans la bataille du shopping, suivez ces quelque conseils : 

 

faire du shopping en ligne

  • Préparez votre plan d’action : avant de sortir prenez un instant pour noter les choses dont vous avez besoin réellement. Cela va vous sembler banal, mais en faisant les courses on tombe rapidement dans l’achat compulsif. Avec votre liste en main, vous allez réduire (je ne dis pas éliminer à 100% car que serait le shopping sans ça!) et donc faire des économies.
  • Préparez vous mentalement et physiquement: ça peut remonter le moral de sortir faire un shopping mais il faut éviter de le faire quand on est vraiment malade ou fatigué. Par ailleurs, il ne faut jamais faire son shopping en ayant le ventre vide et sans un hydratation en continue, car comme nous l’avons déjà précisé: partir au shopping c’est partir en bataille!
  • Apprenez à lire toute les informations qu’affiche le produit, ça vous permettra d’éviter des mauvaises surprises surtout en ce qui s’agit d’article électronique, un jouet peut par exemple ne pas être compatible avec des piles simples et ceci engendra plus de frais au long terme.

Shopping: à quelle période acheter quel article ?

  En faisant votre shopping, il est très important comme nous l’avons dit plus haut de savoir saisir les bonnes opportunités. Une liste par mois vous est présenté ci-dessous pour vous orienter :

  • Janvier: acheter de tout, c’est le mois des soldes!
  • Février: aménager votre foyer en question de matelas,meubles, Electroménager.
  • Mars: rénovation, appareil photo,outillage.
  • Avril: outillage et appareil photo.
  • Mai: aménager votre jardin en achetant des meubles pour jardin.
  • juin: accessoires de sport, vêtements, meubles.
  • Juillet: tout comme juin, c’est les mois des soldes.
  • Août: climatisation, article scolaire, barbecues.
  • Septembre: électronique.
  • Octobre: jouets, chauffage, vélos.
  • Novembre: décoration intérieure, jouets.
  • Décembre: Vêtement, électronique.

Sachez par ailleurs qu’en France, deux période de soldes existe. L’une pour les soldes d’hiver et commence dès la fin de noël et prend fin jusqu’à la mi février. La deuxième est pour les soldes d’été, elle dure entre la mis juin et la mi juillet.

 

Pourquoi l’isolation d’un logement est-elle si importante ?

Tout le monde sait que les travaux d’isolation sont une étape très importante et bénéfique pour le confort des occupants. De plus, il s’agit de travaux assez simples et rapides à faire et qui peuvent vous permettre de réaliser des économies considérables.

Les avantages de l’isolation, en particulier thermique, sont nombreux, tous les professionnels donnant des conseils en construction et rénovation vous recommandent de sauter le bas sans hésitation. Si votre maison a tendance à être trop froide pendant l’hiver et que les températures grimpent très vite en été, il se peut que vous ayez un problème d’isolation. Dans cet article, découvrez tous les avantages d’avoir une bonne isolation.

Avez-vous une idée de l’énergie perdue ?

Si vous faites fonctionner votre climatisation à plein régime en été et que vous augmentez le radiateur au maximum l’hiver, votre logement requiert des travaux d’isolation. 

Le but principal de l’isolation est de réduire les déperditions calorifiques, vous garderez donc la chaleur ou la fraîcheur dans votre maison grâce à l’enveloppe thermique se situant sur les parois de votre maison.

Selon l’agence de transition écologique, une maison mal isolée perd beaucoup d’énergie :

  • 30 % sont perdus par le toit ;
  • 25 % sont perdus par les murs ;
  • 20 % sont perdus avec le renouvellement d’air ;
  • 13 % sont perdus par les fenêtres ;
  • 6 à 10 % sont perdus par le plancher.

De la chaleur est également perdue via les ponts thermiques de l’habitation. En optant pour une bonne isolation, vous réduisez de manière considérable les pertes de chaleur.

Il est important de rappeler qui si vous vous apprêtez à construire une nouvelle maison, la réglementation thermique impose des performances énergétiques à respecter au sein de votre logement.

Isoler pour réduire sa consommation d’énergie

Si vous souhaitez agir de manière directe sur votre consommation d’énergie et réduire vos factures par la même occasion, l’isolation thermique est l’une des meilleures solutions. En effet, si votre maison est mal isolée et que vous avez l’habitude de mettre le chauffage au maximum pour la réchauffer, sachez que vous aurez besoin de beaucoup moins d’énergie afin d’avoir une certaine chaleur dans votre habitation.

En consommant moins d’énergie, vous limitez également l’émission de gaz à effet de serre, il s’agit d’un geste écologique qui permet de réduire de manière notable la pollution. Afin de respecter l’environnement, nous vous recommandons de choisir des matériaux d’isolation écologique biosourcés. 

Isoler pour gagner en confort aussi bien l’été que l’hiver

Afin de gagner en confort dans votre maison, il est nécessaire que la température intérieure soit adéquate, aussi bien en été qu’en hiver. L’isolation thermique permet justement de limiter les variations de température entre l’intérieur de votre habitation et son extérieur.

Il faut savoir que surchauffer votre maison ne rime pas forcément avec plus de confort. En effet, cela ne fera qu’augmenter votre consommation d’énergie, en particulier si votre maison est mal isolée, surtout que le prix des énergies est en constante augmentation. C’est pour cette raison que l’isolation vous sera plus que bénéfique pour votre confort, l’été comme l’hiver.

Isoler pour la valorisation du patrimoine immobilier

Aujourd’hui, on accorde une plus grande importance à l’étiquette énergétique d’une habitation, c’est pour cette raison que de nombreuses personnes souhaitent l’améliorer et avoir une étiquette verte.

L’étiquette énergétique est obtenue après un diagnostic de performances énergétiques et on distingue des classes allant de A (habitation ne consommant que très peu d’énergie) à G (habitation énergivore avec beaucoup de déperditions thermiques) 

Sachez que les logements ayant une étiquette F ou G seront interdits à la location et à la vente dans quelques années. Il faut savoir qu’un DPE est obligatoire lorsque vous mettez en vente ou en location votre bien immobilier, c’est pour cette raison qu’il est primordial de prendre des mesures nécessaires afin d’avoir une étiquette verte.

En isolant de manière correcte votre habitation, vous pouvez augmenter considérablement sa valeur dans le cadre d’une potentielle vente ou d’une mise en location. Le futur propriétaire n’aura pas à effectuer des travaux d’isolation lui-même.

Avoir une isolation performante 

Il faut savoir que si vous envisagez une isolation, il faudra qu’elle soit globale. Par exemple, cela ne servirait à rien d’isoler la toiture et les combles sans isoler les murs, vous ne réduirez pas votre consommation d’énergie.

Vous avez le choix entre réaliser une isolation extérieure qui est plus efficace  pour réduire les ponts thermique, ou une isolation par l’intérieur qui est plus simple et qui coûte moins cher. Vous pouvez choisir en fonction de vos besoins et de votre budget. Il est aussi très important de bien choisir ses matériaux d’isolation en fonction de leur coefficient de résistance thermique afin d’assurer une meilleure isolation.

N’oubliez également pas de mettre en place un système de ventilation mécanique afin de garantir une meilleure aération et de limiter les déperditions thermiques.

 

 

 

achat immobilier crypto monnaies

Par où commencer la rénovation de sa maison ?

Lorsque l’on habite dans une maison depuis longtemps, des rénovations sont nécessaires afin de la remettre à neuf. Cela permet d’améliorer votre confort et celui des autres habitants si vous ne comptez pas mettre votre habitation en vente ou en location. La rénovation permet également d’augmenter la valeur de votre maison dans le cadre d’une potentielle mise en vente, il s’agit donc d’un excellent investissement.

Nous vous proposons des conseils en construction et rénovation de maison à travers cet article afin que vous sachiez par où commencer. Découvrez toutes les étapes qui vous permettront de rénover votre maison de la meilleure manière possible.

La démolition et l’évacuation des déchets 

Il faut savoir que lorsqu’il s’agit de rénovation, il est plus que primordial de procéder dans l’ordre afin d’éviter que les différents artisans auxquels vous ferez appel se gênent entre eux. 

La première étape dans la rénovation est de démolir tout ce que vous ne souhaitez plus voir. Commencez par les cloisons, puis passez au plafond si besoin. Cette étape doit impérativement être faite par un professionnel afin d’éviter l’effondrement du plafond et pour éviter de démolir par mégarde une structure porteuse.

Si vous avez procédé à des démolitions, il est important d’installer des goulottes d’extraction et de louer des bennes. N’oubliez pas de demander les autorisations nécessaires et de s’y prendre à l’avance, car la réponse du service de l’urbanisme n’est pas immédiate et vous ne pouvez pas poser de bennes sans celle-ci.

La rénovation de l’isolation et des cloisonnements

En ce qui concerne l’isolation, vous avez largement le choix entre différents matériaux : le placo, le béton cellulaire, les carreaux de plâtre, etc. Le choix peut se faire en fonction de votre budget et de la pièce à isoler, vous pouvez également demander l’avis d’un professionnel afin de ne pas vous tromper.

Il faudra également penser à l’isolation par l’intérieur de votre maison, les parois qui sont directement en contact avec l’environnement extérieur doivent parfaitement être isolées à l’aide de matériaux possédant une bonne résistance thermique. Cela vous permettra non seulement de gagner en confort, mais également de réduire considérablement votre facture de chauffage.

Le chauffage, l’électricité et la tuyauterie

La rénovation de vos installations de chauffage et d’électricité ainsi que votre plomberie sont une étape qu’il ne faut surtout pas négliger. Ces chantiers peuvent se dérouler en même temps que la rénovation de l’isolation, mais il faudra bien les organiser afin que les métiers ne se mélangent pas. La planification est la clé de la réussite de votre rénovation, tenez-en compte si vous ne souhaitez pas prendre de retard et avancer efficacement dans vos travaux.

Le remplacement des fenêtres et la peinture des murs

Pour une rénovation complète, il est important de prévoir un lot de huisserie afin de remettre à neuf vos portes ainsi que vos fenêtres. Cette étape vient après le cloisonnement et l’isolation des murs de votre maison. Vous pouvez également changer de portes ou de fenêtres / volets afin de vraiment donner l’impression d’une maison neuve.

Une fois que cela est fait, les artisans peintres peuvent alors intervenir en passant une première sous-couche au niveau du plafond et des murs, ils passeront ensuite une ou plusieurs couches de finition en fonction des besoins.

Le renouvellement du revêtement 

Une fois que les peintres, plombiers, plâtriers et électriciens finissent leur travail, les carreleurs, poseurs de revêtement et parquetistes peuvent alors intervenir. Il est important que cette étape soit réalisée à la fin dans le but de ne pas salir ou tâcher votre nouveau revêtement. Aussi, il est primordial de travailler dans un environnement propre et sec afin d’assurer la bonne tenue du revêtement.

Si votre revêtement n’est pas abîmé, il n’est pas nécessaire de le remplacer, sauf si vous souhaitez changer de style.

La rénovation des installations 

Dès que les revêtements de sol sont posés, il est nécessaire de faire un léger nettoyage afin de dépoussiérer et de pouvoir installer les équipements dans les meilleures conditions possibles.

Les différents installateurs pourront alors intervenir afin de remettre à neuf votre maison, si vous installez de nouvelles toilettes ou une baignoire, il est important de veiller à ce que la tuyauterie soit rénovée au début des travaux. Vous pouvez remettre à neuf votre cuisine, ajouter un dressing, et même changer de mobilier pour une maison comme neuve.

La finalisation du chantier

La poussière du chantier retombe longtemps après la fin des travaux, c’est pour cette raison qu’il faudra veiller à faire un ménage en profondeur avant d’emménager. Pour un meilleur résultat, nous vous recommandons vivement de faire appel à une entreprise de nettoyage, ces professionnels élimineront la moindre trace de poussière ainsi que les résidus de bois et de carrelage. 

Dès que votre maison est nettoyée, vous pouvez emménager et profiter de votre habitation remise à neuf.

 

businessman-trader-working-in-the-office_t20_EOV0vZ

Trading en ligne 2022 : notre top 5 des meilleurs courtiers

Le trading en ligne a connu une popularité croissante ces dernières années. Le trading était autrefois réservé aux professionnels. Cependant, le trading est désormais accessible à tous. Ce guide vous donne toutes les informations clés pour trader comme un pro. Vous trouverez sur cette page les meilleures plateformes, des conseils et des avis.

Alvexo – Une plateforme pour les traders expérimentés

Avantages

  • Un blog pour se former et un espace de formation.
  • Des options de protection peuvent être utilisées pour compenser un solde négatif.
  • Possibilité de nous contacter par email, téléphone, Live Chat et WhatsApp pour obtenir un service client.

Inconvénients

  • Pour les débutants, un dépôt minimum de 500 EUR est nécessaire.
  • Après 3 mois, frais d’inactivité : 10 EUR

Testez Alvexo

Huobi – La solution pour les traders à la recherche de diversité

Avantages

  • Près de 350 cryptos supportées.
  • Vous pouvez commencer en déposant 50 $.
  • Bonus d’inscription : 150 $ + 20 000 SHIB

Inconvénients

  • Huobi n’a pas à être réglementé par une quelconque autorité financière.
  • Le domaine de la formation en est encore à ses débuts.

Essayez Huobi

Capital.com – Une plateforme moderne et intuitive

Avantages

  • Dépôt minimum de 20 EUR. Pas de commission
  • Plus de 6 000 actifs financiers sont pris en charge.
  • L’intelligence artificielle peut être utilisée pour des transactions qualitatives.

Inconvénients

  • Effet de levier inférieur à la moyenne
  • Les avis sur les fonctionnalités sont mitigés dans les forums.

Testez Capital.com

Libertex convient à tous les profils

Avantages

  • 50% de réduction sur les frais pour les nouveaux investisseurs
  • Les professionnels disposent d’un effet de levier allant jusqu’à 1:1600
  • Pas de spread.

Inconvénients

  • Le paiement Paypal n’est pas accepté
  • Certains retraits peuvent entraîner des frais.

Testez Libertex

Ces 5 courtiers constituent l’une des meilleures plateformes. Bien entendu, vous pouvez également ouvrir des comptes sur d’autres plateformes telles que XTB ou Kraken.

Qu’est-ce que le trading en ligne exactement ?

C’est tout simplement la vente ou l’achat d’instruments financiers dans le but de générer des profits à partir de leurs variations. Vous devrez trouver un courtier en ligne qui vous fournira des plateformes de trading.

En voici un exemple :

Les CFD sont parfaits pour le trading en ligne car vous pouvez gagner autant sur les baisses que sur les hausses du marché.

Si vous pensez que le marché est en hausse, vous achetez. Les traders professionnels appellent cela « long ». Si vous pensez que le marché est en baisse, vous vendez et vous devenez « short ».

Il est important de se rappeler qu’il existe différentes techniques de trading. Le swing trading et le trading sur une base quotidienne sont les plus courants.

Tutoriel : Comment trader

Cette section fournira des instructions détaillées sur la façon de trader en ligne via une plateforme de trading telle que le courtier eToro.

Étape 1 – Choisissez une plateforme de trading et ouvrez un compte.

Ne prenez pas à la légère la décision d’engager un courtier. Il y a de nombreux facteurs que vous devez prendre en compte. C’est même souvent décisif pour les débutants.

Voici les principaux critères à prendre en compte lors du choix d’une plateforme de trading.

  • Facilité d’utilisation de la plateforme.
  • Outils et fonctionnalités de trading
  • Réglementation et sécurité du courtier
  • Frais de transaction non abusifs
  • Dépôts et retraits faciles.
  • Accès aux tutoriels et aux guides.

Étape 2 – Ouvrez votre compte de trading

Il est facile d’ouvrir un compte de trading. Nous recommandons eToro comme étant le meilleur. Vous aurez besoin de vos informations personnelles, ainsi que d’un questionnaire concernant vos habitudes d’investissement. Il s’agit d’une exigence légale, conformément au processus KYC (Know You Customer), que les courtiers réglementés sont tenus de suivre.

Il vous sera ensuite demandé de valider le compte. Cela signifie que vous devrez fournir un justificatif de domicile, ainsi qu’une pièce d’identité officielle (carte d’identité nationale/passeport). Vous pouvez ensuite alimenter le compte avec l’une des nombreuses méthodes de paiement proposées par eToro (Paypal et virement bancaire, Neteller ou cartes de crédit ou de débit). ).

Vous pourrez investir dans l’un des nombreux produits financiers proposés sur la plateforme.

Ouvrir un compte

Étape 3 – Choisir un marché de négociation

Vous devrez déterminer le marché que vous souhaitez négocier. Cela vous guidera dans le choix du courtier, car tous les produits ne sont pas disponibles sur tous les marchés.

Il existe de nombreuses places de marché financières sur lesquelles il est possible de trader.

  • Cryptocurrencies
  • Actions de sociétés
  • Matières premières
  • Devises (opérations de change)
  • Indices
  • EFT (Exchange Traded Funds).

L’avantage est que les techniques peuvent être utilisées sur tous les marchés. Il est facile de passer d’un marché à un autre.

Mais, si vous êtes intéressé par les investissements à long terme, ou si vous investissez pour moins de 10 ans, la bourse est la meilleure option.

Commerce CFD

(Contracts to Difference) permettent aux professionnels et aux débutants de profiter des mouvements de prix sans posséder les actifs sous-jacents.

Il s’agit d’un instrument qui permet de parier sur la hausse ou la baisse d’un investissement financier sans le posséder réellement. C’est un contrat qui existe entre le trader (vous) et le courtier (eToro).

Le trading de CFD ne vous rend pas propriétaire de l’actif financier. Vous êtes seulement soumis au changement de prix.

Le trading de CFD offre de nombreux avantages :

  • L’achat d’un actif peut être très coûteux. Le trading CFD peut vous aider à investir une somme d’argent moins importante.
  • La seule chose que vous pouvez espérer lorsque vous possédez un actif est que sa valeur augmente. Les CFD vous mettent dans la position d’une baisse de l’actif.
  • Les CFD peuvent également être utilisés sur n’importe quel marché financier (actions, forex et crypto-monnaies, ainsi que les matières premières). ).
  • Un effet de levier élevé est possible.
  • Cette activité en France est tout à fait légale.

Le trading sur le Forex

Le Forex est le marché financier le plus important du monde entier. Il est communément appelé le marché des changes,où les devises sont échangées. Le volume d’échange quotidien des principales devises dans le monde est d’environ 6,6 billions de dollars.

Cela implique la vente et l’achat de paires de devises comme l’EUR/USD/GBP/USD, l’USD/JPY/USD et l’USD/CHF.

Ce marché de paires est généralement ouvert 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Opérations bour sières

La bourse des valeurs, qui abrite les actions, est sans doute la plus connue. Vous pouvez acheter une part de l’entreprise qui vous intéresse en achetant des actions.

Les actions peuvent réagir de manière similaire aux grands chocs financiers. Cependant, chaque action a ses caractéristiques propres et est influencée principalement par son actualité financière.

Le trading en ligne d’actions, ou day trading d’actions, consiste avant tout à étudier les performances des entreprises et les activités de leurs employés. C’est pourquoi il est important de se concentrer sur des valeurs particulières. La bourse de Paris est ouverte le matin à 9 heures et ferme le soir à 17 heures.

Trading Crypto

Le marché des crypto-monnaies est encore un marché relativement nouveau. Les crypto-monnaies telles que le Bitcoin et l’Ethereum, également appelées monnaies numériques, reposent sur la cryptographie ou la technologie blockchain.

La volatilitédescryptos est souvent importante car elles sont soumises à une intense spéculation. Bien que l’analyse technique soit possible avec les crypto-monnaies, les facteurs fondamentaux du marché à prendre en compte ne sont pas les mêmes que ceux des autres marchés.

Le marché des crypto-monnaies est disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Il est possible de trader les crypto-monnaies même le week-end.

Étape 4 – Ouvrir une position de trading

Pour ce faire, visitez d’abord le site eToro ou celui qui vous intéresse. Ensuite, cliquez sur « Marchés », dans le menu de gauche.

Dans notre exemple, vous allez ensuite cliquer sur le bouton « Devises » qui se trouve en haut.

Bon à savoir Le spread Il montre qu’il y a toujours deux prix pour chaque paire de devises. Il y a un prix d’achat et un prix de vente. Cependant, le prix d’achat est toujours supérieur au prix de vente.

Trouvez la paire de devises que vous souhaitez acheter/vendre dans la liste des paires de devises ou forex, puis cliquez sur « Acheter/Vendre ». Cela nous permettra d’acheter EURUSD, par exemple.

Ensuite, cliquez sur « Ouvrir une position » pour fermer la fenêtre. Vous avez également la possibilité de définir un stop loss et un take profit.

Tradez

Le trading offre de nombreux avantages

Le trading des marchés financiers en ligne offre de nombreux avantages. Voici les principaux d’entre eux.

Gains financiers

Bien qu’il n’y ait aucune garantie de profits, cette activité peut aider à en faire plus. De nombreux traders sont en mesure de gagner décemment leur vie ou de se faire un revenu supplémentaire.

Le commerce et les échanges

Comme nous l’avons vu, il est possible, selon le produit financier, de profiter des mouvements à la baisse comme des mouvements à la hausse chez les courtiers proposant des CFD.

Cela crée la crise qui affole tant les investisseurs, et provoque des plongeons rapides des actifs pour permettre aux traders de réaliser des gains financiers importants.

Frais de transaction

La négociation sur les marchés par le biais des CFD tend à être moins coûteuse que la négociation traditionnelle, quel que soit l’actif concerné.

Par exemple, les courtiers peuvent facturer des frais de transaction et des commissions. Toutefois, les frais de garde sont souvent ajoutés au total, ce qui peut avoir un impact considérable sur les performances de négociation.

Actifs et marché financier

Les courtiers considérés comme « classiques » peuvent se spécialiser dans un seul marché. Les courtiers CFD offrent une gamme de produits beaucoup plus large que les courtiers classiques. Les plateformes de trading telles qu’eToro permettent d’accéder à une variété de produits financiers, notamment le forex, les indices boursiers, les matières premières, les crypto-monnaies, les actions et même les ETF.

Trading vs. investissement différentiel

Le trading est relativement nouveau si vous lisez ce guide. Vous avez probablement déjà entendu parler de l’investissement. Vous vous demandez probablement maintenant quelle est la différence entre ces activités, qui reposent sur l’achat et la vente de produits financiers.

Nous résumons dans les paragraphes suivants les principales différences entre le trading et l’investissement.

 

Commerce

Investissement

Effet de levier

Le trading consiste à profiter des petits changements du marché pour réaliser des gains importants et les multiplier. Les traders réalisent ainsi des gains importants avec un faible pourcentage . L’investissement à long terme est . L’effet de levier utilisé pour éviter les appels de marge lors des baisses temporaires du marché est .

Horizon temporel

Il s’agit d’une activité à court terme. Les positions sont disponibles pour une période allant de quelques secondes à quelques jours. Elle est basée sur le long terme. Nous parlons de 10 à même des décennies.

Capital minimum

Faible dépôt minimum requis pour quelques milliers d’ euros. Il se fait généralement sans effet de levier, et nécessite un capital de départ important.

Marchés appropriés

Forex et Crypto monnaies Actions et indices. ETFs

Compétences requises

Compétences analytiques de base pour la lecture des techniques ou du sentiment du marché. Analyse financière avancée et analyse macro-économique

Le potentiel et les risques sont tous deux possibles

Le trading est une possibilité de gains rapides et de rendements presque illimités. Cependant, il est plus risqué que l’investissement. Bien que l’investissement ne rende pas votre argent riche tout de suite, il peut vous aider à préparer un avenir sûr. Il est rare qu’un indice boursier connaisse une baisse au cours des 10 années suivantes, quelle que soit la date à laquelle vous avez acheté.

 

Comment trader ? 10 conseils de trading à suivre

Nous couvrons tout, du démarrage de votre carrière de trader en ligne à la formation de base au trading. Ces 10 étapes vous permettront de tout faire dans le bon ordre.

  1. Apprenez à lire les graphiques. La plupart des décisions d’investissement et de trading peuvent être prises sur la base d’un graphique.
  2. Passez en revue les indicateurs techniques fondamentaux. Ce sont les indicateurs les plus importants pour les traders qui débutent. Ils comprennent le MACD et le RSI.
  3. Apprenez à gérer les risques et à utiliser les stops et les limites. La limite est votre objectif de profit et un stop est la perte maximale que vous pouvez prendre sur une transaction.
  4. Choisissez le marché qui vous convient le mieux. Il existe une grande variété de marchés financiers, de produits financiers, et chacun a ses propres particularités.
  5. Choisissez votre courtier en ligne. Il existe de nombreux critères que vous devez prendre en compte. Évitez de commettre des erreurs pour ne pas vous faire arnaquer.
  6. Entraînez-vous avec un compte de démonstration: Tous les courtiers en ligne proposent des comptes de démonstration qui vous permettent d’essayer leur plateforme dans des conditions réelles de trading. Cependant, le compte de démonstration est gratuit et vous permet de trader avec de l’argent virtuel.
  7. Mettez en place une stratégie de trading. Votre plan de trading doit également indiquer les unités de temps que vous utilisez (temps réel ou long terme), et le niveau de risque que vous acceptez.
  8. Améliorez et analysez votre stratégie de trading. Débarrassez-vous des éléments qui ne fonctionnent pas et gardez les yeux sur ce qui fonctionne. Continuez à apprendre. Vous pouvez le faire par le biais de l' »Académie de formation », qui est disponible sur les plateformes de trading.
  9. Ouvrez un compte de trading réel. Ne quittez pas les comptes de démonstration. Le trading est déjà assez difficile sans perdre ses émotions. Il est important que vous commenciez le plus tôt possible.
  10. Tenez votre journal de trading. Il s’agit d’un document qui répertorie toutes vos transactions, leurs facteurs de risque et leurs résultats.

Comment trader en tant que professionnel ?

Vous devriez avoir effectué votre première transaction à la fin de ce guide. Mais ce n’est qu’un début. L’apprentissage du trader ne s’arrête jamais. Vous devrez continuer à mettre à jour vos connaissances. Voici les 4 principaux conseils.

Indicateurs avancés

Il existe quelques indicateurs techniques que tout trader devrait connaître, comme le MACD ou le RSIS. Cependant, il existe de nombreux autres indicateurs que les traders peuvent utiliser, et beaucoup d’autres sont ajoutés chaque année.

Cependant, le principe est le même pour tous les indicateurs : trouver des signaux d’achat et de vente.

Les indicateurs vous permettent d’identifier le point de retournement du marché ou de confirmer que la tendance va se poursuivre. Ces indicateurs peuvent être trouvés sur toutes les plateformes de trading, même sur le courtage en ligne d’eToro.

Commencez

Analyse des marchés financiers

Les marchés sont affectés par les nouvelles financières, géopolitiques et des entreprises.

Pour comprendre le sentiment du marché, vous devez garder un œil sur les nouvelles afin de voir comment les marchés réagissent. Certaines sources d’information peuvent être meilleures que d’autres.

Il existe de nombreux sites Web et blogs gratuits ainsi que des services d’information en temps réel payants destinés aux traders. Vous pouvez également consulter les analyses économiques des divisions de recherche des grandes banques.

Le trading social

Le trading peut être un travail solitaire, ce qui peut le rendre difficile à gérer. Pour pallier ce problème, les traders professionnels sont souvent en contact les uns avec les autres via des réseaux privés ou des forums.

Les EA et le trading automatique

Les conseils d’experts fonctionnent sur la plateforme MetaTrader 4 (MT4). Ils sont utilisés pour surveiller les marchés financiers en temps réel et trader avec des algorithmes. Ils identifient automatiquement les opportunités en fonction des paramètres que vous définissez et notifient ou ouvrent des transactions automatiquement. Un EA peut ajouter des conditions de clôture à votre transaction après son ouverture.

Il est possible d’automatiser votre stratégie de trading. Il vous suffit de surveiller les résultats et de modifier les paramètres lorsque les conditions du marché changent.

L’EA est utilisé dans MT4 pour le trading automatique, mais d’autres plateformes de trading fournissent leur propre interface pour automatiser les stratégies sans avoir besoin de connaissances en codage informatique.

Glossaire du trading

 

(Contracts For Difference) Un contrat de différence est un contrat entre un acheteur et un vendeur. Le contrat spécifie que l’acheteur devra encaisser (ou retirer) la différence entre le prix au moment où le vendeur et l’acheteur vendent l’article.
Pourcentage en points Il s’agit d’une unité permettant de mesurer les plus petits mouvements d’une devise.
Marge La marge fait référence au montant nécessaire pour ouvrir une transaction. La marge est calculée lorsque le montant de l’exposition est divisé par l’effet de levier.
Spread Le spread est la différence entre le prix de vente et le prix d’achat d’un actif financier à un moment donné. Le prix de vente est toujours supérieur à son prix d’achat.
Stop-Loss Le stop-loss est le point auquel vous souhaitez mettre fin à une transaction. Les stop-loss peuvent également être enregistrés dès que l’ordre initial a été passé. Ils peuvent être exécutés automatiquement si le prix stop est atteint.
Take-Profit Le take-profit est votre objectif de profit. C’est le point auquel vous décidez de fermer la transaction et de prendre vos bénéfices. Vous pouvez saisir des take-profits immédiatement après avoir passé l’ordre initial. Une exécution automatique est possible si le prix est atteint.
Lots Pour les CFD sur actions, la taille du contrat peut être normalisée en lots. 1 CFD sur actions équivaut à 1 action. Pour les CFD sur devises, on parle d’unités. Il existe de nombreuses options pour les unités.
Plate-forme de négociation Un site web ou une application qui vous permet d’accéder aux cotations des actifs financiers et de passer des ordres de négociation.
Courtier en ligne Ce sont des intermédiaires financiers spécialisés dans le trading et le dépôt de fonds.

 

FAQ : Les questions les plus courantes

Qu’est-ce que le trading en ligne exactement ?

Le trading en ligne désigne l’achat ou la vente d’actifs financiers dans le but de générer de l’argent. Vous souhaitez en savoir plus ? Vous pouvez lire notre article.

Le trading en ligne : Quelle est la meilleure plateforme ?

Il existe de nombreuses plateformes qui vous permettent de faire du trading en ligne. Certaines plateformes proposent le trading en ligne, mais d’autres ne sont pas égales. Nous vous révélons dans cet article les 5 meilleures plateformes de trading en ligne d’ici 2022.

Comment négocier en ligne

Si le trading en ligne peut paraître compliqué au premier abord, il est très simple grâce aux outils proposés par les courtiers. Voici les quatre étapes qui vous permettront de trader en toute sécurité.

Pourquoi trader en ligne quand on peut le faire ?

Le trading en ligne peut être un moyen intelligent de gagner de l’argent et d’investir votre argent. Vous ne devez investir que ce que vous pouvez vous permettre. Consultez notre guide des transactions en ligne pour en savoir plus.

Pouvez-vous négocier en ligne sans frais ?

Vous pouvez trader gratuitement, quel que soit votre niveau d’expertise. Cela permettra aux traders de spéculer avec de la fausse monnaie sur les marchés boursiers ou les crypto-monnaies, sans prendre de risque. Cependant, il est impossible de générer des profits en mode démo. En savoir plus sur la plateforme sur laquelle trader.

bitcoins-bitcoin-future-digital-currency-ideas-to-tax-bitcoin-or-cryptocurrencies-with-us-tax-form_t20_mlO3jg

Investir crypto monnaie : comment faire ?

Si vous êtes nouveau dans le monde de la crypto-monnaie, vous avez peut-être du mal à trouver comment acheter une crypto-monnaie telle que le Bitcoin, l’Ether ou le Cardano. Nous avons préparé un guide étape par étape pour aider les débutants à comprendre le processus.

Bien que le guide ne soit pas spécifique, il peut être utilisé pour n’importe quel actif/token numérique. Les étapes à suivre sont les mêmes, que vous souhaitiez acheter du BTC/ETH, du XRP ou du LTC.

1. Choisissez un échange ou une plateforme

Une question courante qui surgit sur Internet en ce moment est de savoir où acheter des crypto-monnaies. De nombreuses options sont disponibles et certaines d’entre elles sont moins fiables que d’autres. Il peut être difficile de s’y retrouver.

Nous vous proposons la présentation suivante pour vous faciliter la tâche et vous permettre d’investir sur des plateformes sécurisées et régulées.

eToro – La meilleure plateforme de trading Crypto en 2022

Comme nous avons pu le mentionner, eToro est notre choix pour la meilleure plateforme de crypto en 2022. Il n’y a pas de meilleur moyen de négocier des actifs numériques qu’eToro. Le trading de CFD est possible sur les crypto-monnaies en France grâce à eToro. Les CFD peuvent être décrits comme des contrats pour la différence.

Cela signifie que vous n’achèterez pas l’actif sous-jacent (la crypto-monnaie), mais que vous serez tout de même exposé à l’évolution du prix. Quel est l’avantage ? Il est plus facile de stocker et de sécuriser vos investissements.

En choisissant cette plateforme plutôt qu’une autre, vous aurez accès à un grand nombre de crypto-monnaies (plus de 30), à des frais relativement bas et à une interface facile à utiliser. C’est idéal pour ceux qui débutent. L’application mobile d’eToro vous permet de trader n’importe quel actif via votre smartphone ou votre tablette.

Les fonctionnalités de la plateforme incluent la possibilité d’utiliser un effet de levier pour vos transactions CFD et de faire du trading social. Le copy-trading est également disponible. Il s’agit de suivre les actions d’un autre trader sur eToro qui est connu pour son succès. Tout sur eToro permet à chacun d’acheter et de négocier des crypto-monnaies.

Vous voulez tester eToro sans risque ? Avec le compte de démonstration, vous pouvez effectuer un dépôt jusqu’à 100 000 $ et investir dans des fonds virtuels. Une fois que vous vous sentez en confiance, vous pouvez commencer à investir en argent réel sur les cryptos que vous préférez.

Binance : Une meilleure alternative pour acheter des crypto-monnaies

Binance est une excellente option à eToro si vous avez l’intention d’acheter des crypto-monnaies.

Quelles en sont les principales raisons ? Tout d’abord, notez que contrairement à eToro (le coin de Binance), Ether ,… et Bitcoin, vous pouvez stocker et acheter des crypto-monnaies. En effet, Binance ne fait pas de trading CFD (Contract for Difference). Cela ajoute une autre couche de complexité. Vous devrez stocker vos données en externe et apprendre une plateforme plus technique (voir la capture d’écran ci-dessus). Cette plateforme n’est pas forcément la plus intuitive pour les débutants.

Il est possible d’acheter des crypto-monnaies, puis de les conserver. C’est son plus grand avantage par rapport à eToro. Bien que ce soit un avantage pour les puristes, cela nécessite une certaine sécurité et des recherches. Avec un eToro, vous n’aurez pas cela et le résultat (si c’est une stratégie orientée vers le profit) sera le même. Vous êtes exposé au prix du bitcoin. S’il augmente de 1%, votre portefeuille augmentera également de 1.

Binance est clairement plus que cela. Binance est une plateforme d’échange de crypto-monnaies qui donne accès à une vaste gamme d’actifs. Il existe plus de 100 actifs numériques dans lesquels vous pouvez investir. Il y en a pour tous les goûts, ce qui est un argument de taille. Cependant, si vous débutez avec les monnaies virtuelles, il est bon de se concentrer sur les plus connues.

Binance a l’un des tarifs les plus bas au monde en matière de frais. C’est la plus grande bourse du monde et elle peut maintenir ses frais aussi bas que possible. Même les professionnels (hedge fonds …) peuvent négocier sur sa plateforme.

Binance offre la possibilité de faire du staking afin de générer un rendement avec vos cryptos. Il vous permet également d’obtenir un crédit Binance Visa pour effectuer des achats en cryptomonnaies. eToro le propose également, mais il limite l’effet de levier à x2 pour éviter de perdre des clients.

Si vous souhaitez en savoir plus sur Binance , nous vous recommandons de lire notre article.

2. Créez un compte sur la plateforme de crypto-monnaies

Les plateformes de négociation et d’achat de crypto-monnaies n’étaient pas en mesure de vérifier l’identité des utilisateurs jusqu’à il y a quelques années. La situation a considérablement changé au cours des derniers mois en raison d’exigences réglementaires accrues. Presque toutes les plateformes ont mis en place l’authentification de l’identité (KYC dans Know Your Customer) pour prévenir le blanchiment d’argent. Pour ce faire, vous devez soumettre plusieurs documents.

Pourquoi devez-vous vérifier le compte et prouver votre identité avant de négocier ou d’acheter des cryptos ? Tout simplement parce que vous ne pourrez pas négocier ou acheter des cryptos sans vérification.

  • Pas d’accès à la plateforme
  • L’accès à la plateforme est restreint

Comme vous pouvez le constater, cette étape est nécessaire pour que vous puissiez acheter des crypto-monnaies auprès du service le plus fiable et le plus sûr. Cette étape est obligatoire pour tout site qui permet de déposer des fonds (en dollars ou en euros) aujourd’hui. Ils travaillent tous en partenariat avec une banque qui vous permet de déposer de l’argent.

Le processus de vérification peut généralement être effectué rapidement et facilement. C’est le cas d’eToro, la plateforme que nous estimons être la meilleure à l’heure actuelle. Comment puis-je vérifier mon compte ? Tout d’abord, visitez le site Web d’eToro.

OUVRIR UN COMPTE D’INSTALLATION AVEC ETORO

68% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent chez eToro à cause du trading de CFD. Les CFDs peuvent être déroutants. Il vaut la peine d’apprendre comment ils fonctionnent et ce que vous pouvez vous permettre de perdre. Les CFD sont utilisés par eToro pour le trading de crypto-monnaies.

Connectez-vous, puis allez dans les paramètres de votre compte. Deux options s’offrent à vous : téléchargez une pièce d’identité ou une preuve pour justifier votre adresse. Il est possible que le temps de traitement de votre demande varie en fonction du cas. Cela peut prendre quelques secondes ou quelques heures (rarement plus). Une fois le processus terminé, vous recevrez une notification par courriel. Ce sera le signal que vous devez acheter de la crypto-monnaie.

3. Déposez de l’argent sur votre compte bancaire

Selon la plateforme sur laquelle vos crypto-monnaies sont achetées, vous aurez différentes options pour effectuer un dépôt.

eToro offre la plateforme la plus généreuse. Elle vous permet de déposer des fonds en utilisant votre carte de crédit ou de débit (Visa/Mastercard …), PayPal, le transfert SEPA et Neteller, Skrill). Visitez le site Web d’eToro pour en savoir plus sur les méthodes de paiement prises en charge, les délais de traitement et la limite de dépôt.

Une fois connecté à vos comptes eToro, cliquez sur « Déposer des fonds » puis saisissez le montant. C’est l’une des plateformes les plus intuitives du marché. C’est la plateforme la plus facile à utiliser si vous êtes un débutant.

Il convient toutefois de noter que si vous choisissez d’utiliser une autre plateforme pour acheter des crypto-monnaies, le processus ne sera pas différent. Le seul problème avec les méthodes de dépôt d’eToro sera le fait qu’elles ne proposeront pas autant d’options. Nous vous le rappelons, la réglementation européenne d’eToro (par la CySec) n’est pas applicable à toutes les plateformes. C’est un bon point.

4. Achetez la crypto qui vous intéresse

Vous avez l’intention de réaliser des investissements à long terme ? Si oui, il est préférable que vous achetiez des crypto-monnaies qui semblent intéressantes et que vous les stockiez ensuite.

Pour ce faire, nous vous recommandons la plateforme Binance. Elle est abordable et offre un accès à de nombreux actifs numériques. eToro propose la même chose, mais vous ne possédez pas de crypto-monnaie à proprement parler. Vous avez un produit financier qui reproduit exactement la performance de cette crypto-monnaie. Dans les deux cas, votre portefeuille sera exposé au prix de la crypto-monnaie achetée.

Le processus d’achat de crypto-monnaies est simple. La première étape consiste à cliquer ICI ou ci-dessous pour aller sur Binance. Une fois que vous aurez cliqué, vous serez automatiquement redirigé vers la plateforme.

ACHAT DE CRYPTO SUR BINANCE

Connectez-vous à votre compte, puis allez dans la section « Acheter des crypto-monnaies » dans le menu principal. Il y a plusieurs options. Vous devrez cliquer sur « Solde de trésorerie » si vous avez déjà suivi l’étape précédente du tutoriel (étape 3. Déposer de l’argent). Cela vous permettra d’acheter des crypto en utilisant votre solde en euros. Cette solution n’est possible que si vous avez des euros sur votre compte Binance. Vous serez alors redirigé directement vers la page ci-dessous.

Vous pouvez acheter des crypto-monnaies directement à partir de votre carte de crédit en utilisant l’option « Carte de crédit/débit ». Binance offre également la possibilité de programmer des achats récurrents. Vous pouvez, par exemple, programmer un ordre d’achat en Bitcoin de 100 EUR tous les mercredis à 11h00 (heure française).

Binance

Vous êtes maintenant en mesure d’acheter des crypto-monnaies. Ce n’est pas compliqué, comme nous l’avons dit. Nous avons rédigé des tutoriels détaillés pour vous aider à acheter les crypto-monnaies les plus populaires de 2022. Vous pouvez consulter notre tutoriel étape par étape sur la façon d’acheter du bitcoin.

Quelle crypto-monnaie devez-vous investir en 2022 ?

De nombreuses personnes se demandent quelle crypto-monnaie acheter en ce moment. Les lignes qui suivent ne sont pas censées être des conseils d’investissement. Vous devez prendre votre propre décision avant d’investir dans une crypto-monnaie. Aussi, ne suivez pas aveuglément les conseils donnés par des pseudo-experts. Nous vous recommandons de vous concentrer sur les 20 plus grosses cryptos si vous débutez.

Ce sont les pistes à investiguer si vous voulez des informations sur la meilleure crypto-monnaie à acheter :

  • Bitcoin (BTC).
  • Ether (ETH).
  • Solana (SOL)
  • Polkadot (DOT)
  • Uniswap
  • Litecoin LTC
  • Chainlink (LINK).
  • Terra (LUNA)
  • Cardano (ADA)
  • Ripple (XRP)
  • Avalanche (AVAX)

Ces blue chips constituent actuellement la plus grande capitalisation boursière et sont considérées comme faisant partie des plus importantes. Cependant, tout investissement comporte des risques. Dans tous les cas, vous êtes soumis à une volatilité importante. C’est encore plus vrai si votre investissement dans des altcoins moins populaires et de plus petite capitalisation. Vous êtes prévenu.

5. Le trading de crypto-monnaies

Vous souhaitez détenir des crypto-monnaies sur le long terme et en être propriétaire ? Préférez-vous échanger activement des crypto-monnaies ? Il s’agit d’une décision désintéressée que de nombreux investisseurs prennent. En effet, les gains potentiels sont plus importants et les résultats peuvent être plus immédiats. Sachez que ce type de pratique peut être dangereux.

eToro, la plateforme que nous recommandons pour trader les crypto-monnaies, est eToro. Après avoir testé plus d’une douzaine de services différents, nous sommes arrivés à cette conclusion : eToro offre la meilleure interface, les meilleures fonctionnalités de trading et le meilleur choix d’actifs. Il est le plus facile à utiliser pour le grand public.

Allez sur le marché des crypto-monnaies.

Vous verrez une liste de toutes les cryptos que vous pouvez négocier avec eToro. Il y a plus de 30 options. Comme vous pouvez le voir, il y a beaucoup de crypto-monnaies parmi les plus populaires. La plateforme, qui est réglementée, a choisi de ne se concentrer que sur les plus essentielles afin de ne pas trop disperser ses clients. Ce n’est pas grave.

eToro

Cliquez sur la crypto ou la paire souhaitée, puis cliquez sur le bouton « Acheter ou vendre ». Une fois que vous avez terminé, il ne vous reste plus qu’à saisir le montant que vous souhaitez négocier. Après avoir passé votre ordre, vous recevrez un e-mail de confirmation indiquant qu’il a été passé. Si vous êtes un as du trading, vous avez la possibilité de placer un ordre conditionnel (limite, stop-loss, take profit, etc.).

Notre analyse et revue d’eToro révèle comment la plateforme vous permet de trader des crypto-monnaies sur une tablette, un smartphone ou un ordinateur. Les différentes interfaces de la plateforme vous permettent de le faire depuis n’importe quel appareil. Elles sont toutes bien réalisées et permettent une lecture aisée des informations.

6. Sélectionnez un périphérique de stockage pour votre crypto-monnaie.

Si vous avez suivi notre tutoriel de A à Z pour acheter des crypto-monnaies, vous souhaitez peut-être savoir comment les stocker en toute sécurité. Cela ne s’applique que si vous avez acheté des crypto-monnaies sur Binance. eToro propose bien un CFD crypto, qui reproduit les performances de la crypto-monnaie, mais vous n’avez pas à le stocker.

Il existe de nombreuses façons de stocker et de sécuriser votre investissement.

  • Gardez vos cryptos en sécurité sur les portefeuilles de tout échange que vous utilisez. Il n’est pas nécessaire de faire quoi que ce soit. Il y a des piratages qui peuvent se produire sur ces échanges, et cela peut mettre votre capital en grand danger. En 2019, Binance a subi un piratage qui a vu 40 millions de dollars de crypto volés. CoinCheck s’est fait voler 584 millions de dollars en 2018. Il existe de nombreuses autres histoires de ce type.
  • Portefeuilles avec stockage en ligne: Ces portefeuilles sont en ligne et reposent sur une extension de navigateur. Ils sont très pratiques, mais il existe toujours un risque élevé de vol ou de fraude en raison de leur connexion à Internet.
  • Portefeuille hors ligne (cold-wallet) : ce terme désigne les portefeuilles qui ne sont pas connectés à l’Internet. Cela en fait un moyen plus sûr de stocker des crypto-monnaies. Il peut s’agir d’un périphérique externe comme une clé USB ou un disque dur externe. C’est une startup française qui en est la référence : Ledger.

C’est à chacun d’évaluer ses besoins et ses attentes en matière de stockage. Chaque personne est différente et chaque solution ne conviendra pas à tout le monde. Nous vous recommandons de stocker les gros montants via Binance. Ceux qui utilisent eToro n’ont pas à se soucier du stockage.

Pour plus d’informations et pour vous aider à choisir le bon portefeuille, jetez un œil à notre article. Il explique comment stocker vos cryptos en toute sécurité.

Comment choisir la bonne plateforme pour acheter une crypto ? Nos conseils

Vous n’êtes toujours pas sûr de la plateforme d’échange de crypto à utiliser ? Nous vous suggérons de lire attentivement les lignes qui suivent. Maintenant que vous savez comment acheter une crypto, laissez-nous vous donner quelques conseils pour que vous puissiez faire le meilleur choix sur le service à utiliser.

Notre priorité numéro un lorsque nous choisissons une bourse ou une plateforme de crypto-monnaies est de nous assurer qu’elle dispose de niveaux de sécurité élevés. Les pirates informatiques ciblent les plateformes d’investissement qui sont dédiées à ce type. Cela s’explique par le fait que cet actif est très populaire. Il est judicieux pour les investisseurs d’utiliser un service réputé ayant fait ses preuves et existant depuis de nombreuses années.

En outre, avant d’acheter une crypto-monnaie, assurez-vous que l’actif est disponible sur la plateforme que vous avez choisie. Considérez également les autres actifs qui peuvent être disponibles. Les possibilités de diversification sont plus grandes s’il y a plus d’actifs.

Il est impossible d’ignorer les frais de transaction liés à l’achat, à la négociation, à la vente et au commerce des crypto-monnaies. C’est un point important à considérer si vous voulez que vos investissements soient aussi rentables et fructueux que possible. Des frais élevés peuvent vous faire perdre des centaines, voire des milliers d’euros sur le long terme.

Considérez les fonctionnalités auxquelles vous pourrez accéder (outils de jalonnement, outils de trading…), et le copy-trading) ainsi que la facilité d’utilisation de la plateforme, que ce soit via une application ou un navigateur web. Si vous débutez, vous devez pouvoir accéder à l’ensemble de la plateforme sans problème. C’est pourquoi eToro a été choisi comme la meilleure option.

Alors, sur quelle plateforme de crypto-monnaies dois-je choisir d’investir ? Laquelle vous donne le plus de garanties concernant tous les points que nous avons déjà mentionnés ? Voici nos recommandations pour 2022. L’expérience d’eToro depuis 2007 est un argument de poids en sa faveur. Binance n’est pas réglementé mais c’est une excellente plateforme pour acheter des crypto. Elle est cependant difficile à prendre en main.

FAQ : Acheter des crypto-monnaies

Est-il légal d’acheter des crypto-monnaies ?

La légalité d’investir dans les crypto-monnaies est une question qui revient fréquemment en France et dans d’autres pays. Alors, quelle est la situation actuelle en France ? Il s’agit d’un investissement légalement acceptable. L’AMF (Autorité des Marchés Financiers), qui accorde depuis quelques mois des enregistrements de  » prestataire de service (PSAN)  » sur les plateformes d’échange de crypto, en est la preuve.

C’est la preuve que la légalité de ce type d’investissement se renforce en France. Vous serez également soumis au prélèvement forfaitaire de 30% sur les plus-values que vous réaliserez avec les crypto-monnaies. Pour respecter le cadre légal, vous devez déclarer vos gains à l’administration fiscale.

Quel est le meilleur échange de crypto-monnaies pour acheter ?

Binance est la meilleure bourse pour stocker, acheter et vendre des cryptos. Binance dispose de la plus grande gamme de crypto-actifs. Vous pouvez investir en BTC ou en ETH sur cette plateforme internationale. Binance est une excellente plateforme car elle vous permet de négocier, d’acheter, mais aussi de stocker vos crypto-monnaies où vous le souhaitez.

Quelle est la meilleure plateforme pour négocier des crypto-monnaies ?

Si vous souhaitez trader activement les crypto-monnaies (et non les acheter et les stocker), nous vous recommandons vivement la plateforme eToro. C’est la meilleure plateforme pour négocier des actifs numériques, selon notre expérience. Une interface facile à utiliser sera disponible pour les débutants. Bien que vous ne possédiez pas techniquement la crypto, elle sera stockée dans votre portefeuille.

Les crypto-monnaies sont-elles une bonne option d’investissement ?

Comme pour la bourse et l’immobilier, l’achat et la vente de crypto-monnaies peuvent constituer un bon investissement. Toutefois, vous devez être conscient des risques potentiels. Le marché des crypto-monnaies est encore relativement jeune et volatile. Il est important d’être prudent et de prendre le temps d’étudier le marché avant de décider d’acheter la crypto-monnaie.

Comment négocier des crypto-monnaies en utilisant PayPal

eToro est la meilleure plateforme pour trader des crypto-monnaies avec votre compte PayPal. Vous pouvez déposer de l’argent de votre compte PayPal sur eToro en sélectionnant ce dernier. Votre argent arrivera rapidement et vous pourrez ensuite trader des CFD en utilisant les crypto-monnaies de votre choix. Pourquoi choisir eToro plutôt qu’une autre bourse/plateforme ? Parce que c’est la seule qui accepte les dépôts PayPal.

Où acheter des crypto-monnaies pour la France ?

Il existe de nombreux sites et plateformes qui offrent la possibilité d’acheter des crypto-monnaies. Cependant, toutes les options ne sont pas recommandées pour les investissements en crypto-monnaies en France. eToro a notre soutien car il est facile à utiliser et aussi parce qu’il est réglementé en Europe. Ce courtier en ligne de confiance vous offrira la possibilité d’investir dans plusieurs dizaines de crypto-monnaies. Et ce, en toute simplicité et en garantissant la sécurité. Vous trouverez des crypto-monnaies, comme l’Ethereum et le Bitcoin, mais aussi des crypto-monnaies prometteuses en raison de leur relative jeunesse.

finance-financial-etf-profit-exchange-investment-business-stock-fund-money-growth-trade-invest-asset_t20_9k18vv

Qu’est-ce qu’un tracker ?

Un Exchange Traded Fund est un fonds qui est coté en bourse. Il se présente comme n’importe quel autre fonds d’investissement, sauf qu’il est coté en bourse. Cela signifie que vous pouvez l’acheter ou le vendre instantanément pendant les heures de négociation, tout comme les actions.

Ce n’est pas la seule différence entre un fonds ETF et un plan d’investissement traditionnel. Un ETF, ou fonds indiciel, reproduit simplement un indice boursier . Par exemple, un FNB CAC 40 investirait dans les 40 entreprises comprises dans l’indice français. Un ETF S&P 500 est investi dans les 500 sociétés américaines.

Voici un exemple de la performance d’un ETF CAC40 par rapport à l’indice. Il est clair que la réplication de l’indice est très précise.

Les ETF sont conçus pour capturer la performance de tous les marchés financiers. Les ETF peuvent faire partie de stratégies de gestion passive, qui sont généralement plus efficaces.

Quels sont les avantages des ETF

Les ETF présentent de nombreux avantages qui les rendent populaires auprès des investisseurs et des professionnels de l’investissement.

  1. Les FNB ont des frais peu élevés. Les frais de gestion annuels d’un FNB d’actions vous coûteront environ 0,25 %. C’est cinq à dix fois moins que les frais de gestion d’un portefeuille de placement traditionnel.
  2. Ils sont diversifiés. Un ETF vous permet d’investir dans au moins plusieurs entreprises à la fois. Certains ETF vous donnent la possibilité d’investir dans plusieurs milliers d’actions. Cela permet un investissement plus diversifié, plus efficace et moins volatil.
  3. Ils sont transparents. Un ETF ne vous surprend pas. Le gestionnaire investit dans des entreprises qui font partie de l’indice de référence. La performance n’est pas affectée par de mauvaises surprises.
  4. Ils sont performants. Des recherches universitaires ont montré que les gestionnaires de fonds ne peuvent pas battre les marchés à long terme. Les FNB ont des frais moins élevés que les fonds traditionnels, ce qui signifie qu’ils sont plus performants en moyenne.
  5. Ils sont liquides en un instant. Cela signifie que vous pouvez vendre rapidement un FNB pour récupérer votre argent. C’est l’un des avantages d’être coté en bourse.

Les FNB vous simplifient la vie. Vous n’avez pas besoin de gérer votre portefeuille boursier. Vous gagnez du temps et de l’argent !

Comment investir dans un ETF

Choisir la bonne enveloppe fiscale

L’ouverture d’un compte qui vous donne accès aux ETF est la première étape pour investir dans un ETF. C’est ce qu’on appelle une enveloppe fiscale. Un ETF peut être acheté soit à partir d’un compte titres ordinaire, soit à partir d’un PEA. Vous avez également la possibilité d’acheter des PER et des assurances-vie.

Si vous commencez à investir, le PEA ou l’assurance-vie seront probablement vos placements les plus pertinents.

Découvrez quelle enveloppe fiscale vous devez choisir dans notre guide de l’investissement en actions !

Choisir le bon courtier

Les frais réduits des ETF sont l’un de leurs principaux attraits. Il serait donc dommage de payer trop cher pour votre PEA ou votre assurance-vie. Les ETF ne sont pas disponibles pour tous les fonds.

Nos comparatifs vous permettront de les découvrir :

  • La meilleure assurance-vie
  • Le meilleur compte titres
  • Le meilleur PEA.

Choisissez vos ETF

Il vous faudra ensuite choisir un ETF parmi plusieurs. Voici quelques conseils pour vous aider à choisir vos ETF.

  • Il faut privilégier les indices larges pour maximiser la diversification. Un ETF Euro Stoxx 600 sera plus performant qu’un CAC 40.
  • Choisissez les FNB dont les frais sont les plus bas.

LE POINT DE VUE DE HUGO

Un FNB mondial vous conviendra si vous débutez avec les FNB. Ce FNB investit dans les 1500 plus grandes entreprises du monde. Un portefeuille géré est également disponible pour ceux qui souhaitent un portefeuille plus sophistiqué.

Les différents types de FNB

Il existe plusieurs types de FNB que vous pouvez utiliser pour vous aider à constituer votre portefeuille de FNB. Nous allons passer en revue chacun d’entre eux et vous dire à quoi ils servent.

Les FNB qui investissent dans des actions et les FNB qui investissent dans des obligations

Ces FNB sont les plus populaires. Vous pouvez investir dans toute une série d’actions avec eux, il n’est donc pas surprenant qu’ils soient les plus populaires. Les FNB d’obligations vous permettent d’investir dans des obligations.

Les obligations sont des titres de créance. Elles constituent des prêts aux entreprises et aux gouvernements. Les FNB d’obligations ont tendance à être moins volatils que les FNB d’actions. Ils affichent également de mauvais résultats à long terme.

Nous recommandons les FNB d’obligations pour réduire la volatilité si vous investissez à court ou à moyen terme. Ils ne sont pas recommandés pour les placements à long terme.

FNB sectoriels

Les FNB sectoriels investissent spécifiquement dans des industries. Il existe des FNB de biotechnologie et des FNB d’intelligence artificielle. Il y a aussi les FNB agricoles. Les FNB peuvent être divisés en plusieurs catégories. Si vous pensez qu’un secteur est plus susceptible de prospérer qu’un autre, les FNB peuvent être un outil utile.

Un autre avantage des FNB sectoriels est la possibilité d’investir selon vos valeurs. Par exemple, vous pourriez choisir d’investir dans des FNB d’énergie renouvelable plutôt que dans des FNB de pétrole. C’est possible !

Si vous souhaitez investir de manière écologiquement responsable, vous pouvez également consulter nos articles sur l’investissement ISR ou les ETF ESG.

Les FNB Smart Beta

Les FNB à bêta intelligent peuvent être légèrement plus sophistiqués que les FNB traditionnels. Ils sont également plus chers. Les FNB Smart Beta sont proches de la gestion active. Voici quelques exemples de FNB à bêta intelligent.

  • FNB de croissance – Ils investissent dans une gamme de titres de croissance.
  • Les FNB de valeur sont des fonds qui investissent dans des sociétés de valeur. Des sociétés que l’on peut considérer comme sous-évaluées.
  • Les FNB de dividendes sont conçus pour mettre en œuvre une stratégie d’investissement dans les dividendes, en se concentrant sur les sociétés à dividendes élevés.

Ces ETF sont basés sur une stratégie algorithmique qui utilise des règles d’investissement mathématiques.

Cet article vous montrera comment choisir vos ETF, construire votre portefeuille, et plus encore !

Toutes vos questions sur les ETF

Quelle est la différence entre un FNB et un fonds indiciel ?

Un fonds indiciel, un fonds commun de placement traditionnel, est un fonds qui reproduit l’indice boursier. Les FNB peuvent être considérés comme des fonds indiciels, mais ce n’est pas le cas. Les fonds indiciels ne sont pas toujours cotés en bourse. C’est ce qui les distingue.

Qu’en est-il des dividendes ?

Oui. Un FNB vous permet de recevoir des dividendes des actions dans lesquelles il investit.

  • Ils sont versés en espèces sur votre compte chaque mois, chaque trimestre ou chaque année, selon le FNB. C’est ce qu’on appelle un FNB de distribution.
  • Ou bien ils sont réinvestis dans l’ETF. On parle alors de FNB d’accumulation ou Acc qui signifie « Accumulation ».

Les ETF sont-ils risqués ?

Les ETF ne présentent pas plus de risques que les fonds traditionnels. Ils présentent moins de risques que les fonds traditionnels, car un gestionnaire est un risque humain. N’est-il pas vrai que l’erreur est dans la nature humaine ? Les gestionnaires peuvent croire qu’ils font un investissement intelligent dans telle ou telle entreprise, puis se tromper. Les sociétés de gestion sont souvent victimes de scandales financiers comme le fonds H20 AM de Bernard Madoff.

Le côté ETF n’est pas aussi mauvais qu’il n’y paraît, puisque leur processus de gestion est entièrement automatisé.

Les ETF ne prennent pas en compte le risque des actifs sous-jacents. Ils sont tout comme les investissements boursiers.

Plus d’informations sur le sujet

  • ETF CAC 40 – Avantages, inconvénients et meilleurs ETFs
  • Faut-il utiliser un ETF CAC 40 à court terme ou non ?
  • Qu’est-ce qu’un ETF et quels sont ses avantages ?
  • Quand utiliser les ETF à effet de levier
  • ETF World – Les meilleurs ETF, leurs avantages et leurs inconvénients
  • Les meilleurs ETF
  • Investir au Japon via un ETF
  • ETF DAX : Investir dans l’industrie allemande
  • ETF VIX : profiter de la hausse de la volatilité
  • Investir dans votre PME PEA via un ETF

Les ETF sont-ils moins performants en période de ralentissement économique ?

Les ETF affichent souvent des performances supérieures à celles des fonds traditionnels lorsque les marchés boursiers baissent, selon les détracteurs de la gestion indicielle.

Ces études suggèrent que les gestionnaires traditionnels seraient plus à même de prévoir les krachs ou, à tout le moins, de naviguer plus efficacement dans les mauvais moments. Cette affirmation n’est pas fondée sur les études universitaires qui tendent à montrer que les fonds traditionnels surperforment leur indice de référence quelles que soient les conditions du marché.

Quelle est la différence entre les ETF physiques et synthétiques, demandez-vous ?

Les fournisseurs d’ETF peuvent utiliser deux méthodes pour répliquer la performance de leur indice de référence.

  • Dans le cas d’une réplication physique, le gestionnaire du FNB achète toutes les actions conformément à la pondération de l’indice.
  • La réplication synthétique Le gestionnaire utilise un dérivé de swap. Un swap permet d’échanger la performance de deux actifs. L’ETF peut avoir un panier d’actions qui n’a que peu de rapport avec l’indice. Il échange alors sa performance avec celle de l’indice par le biais d’un swap, généralement conclu avec une banque d’investissement.

La réplication synthétique présente de nombreux avantages : elle est moins coûteuse, plus précise, et certains ETF peuvent répliquer des indices internationaux. Cela les rend éligibles au PEA. Vous pouvez trouver la liste complète ici.

Les ETF physiques, quant à eux, permettent le prêt de titres qui est une source de rémunération. Les frais de gestion peuvent ainsi être partiellement compensés. Je crois qu’il n’y a pas à choisir entre les ETF synthétiques et les ETF physiques.

Sur quelles places boursières les ETF sont-ils cotés ?

Les ETF sont cotés sur toutes les grandes places boursières internationales, où sont négociés d’autres titres financiers. Les ETF et les actions sont traités de la même manière.

Sachez également qu’un ETF qui réplique un indice américain ou chinois peut être coté sur Euronext Paris. C’est important car les courtiers en bourse facturent plus cher les transactions sur les marchés étrangers. Cela vous permet d’investir à l’étranger sans en avoir les frais.

Les ETF les plus utilisés

Parmi les ETF les plus populaires, on trouve :

  • les FNB S&P 500 pour investir aux États-Unis
  • Les ETF CAC 40 sont populaires en France mais ne sont pas recommandés car ils ne sont pas suffisamment diversifiés.
  • Les ETF MSCI World sont un moyen d’avoir un portefeuille mondial.
  • Les ETF pour les marchés émergents vous permettent d’investir dans 23 pays.