Portage salarial : pourquoi se mettre en portage salarial ?

Employeur ou employé. Auto Entrepreneur ou salarié. La représentation d’une relation contractuelle dans le monde du travail repose souvent sur un binôme entre un client et un professionnel. Encore peu connu en France, le portage salarial intègre un troisième parti à la relation commerciale. Ce régime offre un statut avantageux à qui veut se lancer dans la création d’une activité professionnelle. Voici pourquoi se lancer dans le portage salarial.

Portage salarial : qu’est-ce que c’est ?

Le portage salarial repose sur deux contrats :

  • un contrat de travail qui lie le prestataire salarié à l’entreprise de portage salarial ;
  • un contrat commercial qui lie le client à l’entreprise de portage salarial.

Il y a donc trois acteurs dans la relation contractuelle du portage salarial. Celle-ci peut être à durée déterminée, avec un contrat en CDD, ou à durée indéterminée, avec un contrat en CDI. 

Créé dans les années 80, le portage salarial permet de stabiliser les travailleurs indépendants et de répondre aux difficultés des primo créateurs d’entreprise. 

Une société de portage prête son numéro de Siret, évitant ainsi le besoin de souscrire soi-même à une immatriculation. Elle prend en charge le contrat commercial avec le client et vous. En échange de son accompagnement, elle perçoit des frais de gestion basés sur le chiffre d’affaires HT de votre activité.

Quels sont les avantages du portage salarial ?

Comme le nom de ce régime l’indique, le salarié est « porté » par une entreprise, avec tout ce que cela implique. Il a donc, techniquement, un statut de salarié. L’entreprise salariale endosse une responsabilité juridique et administrative qui soulage particulièrement les travailleurs indépendants. C’est l’une des principales raisons qui les détourne du statut de micro-entrepreneur au profit du statut de salarié « porté ».

Les avantages du statut de salarié pour le « porté »

Grâce au portage salarial, vous pouvez vous lancer dans votre activité professionnelle en bénéficiant de garanties non négligeables auxquelles les autoentrepreneurs n’ont pas droit. Il s’agit principalement des avantages liés à la sécurité sociale. Vous êtes rattaché au régime général de la Sécurité sociale. Cela concerne aussi la mutuelle d’entreprise, l’assurance chômage et les autres cotisations. Là où un autoentrepreneur se retrouve dans une situation précaire et une situation temporaire risquée, surtout en début d’activité, le salarié porté par l’entreprise est encadré.

Simplification et gain de temps grâce au portage salarial

Le portage salarial vous évite un grand nombre de démarches administratives liées à la création d’une microentreprise. Les tâches administratives représentent souvent un temps considérable, surtout au début de l’activité. Elles ont parfois même raison de la motivation de l’autoentrepreneur. Sans compter les risques d’erreurs face à la complexité des nombreuses opérations à effectuer lorsque l’on essaie de les réaliser seuls pour économiser. C’est l’entreprise de portage salarial qui prend en charge toutes ces formalités et gère votre comptabilité.

Le portage salarial assure encadrement et soutien

Votre projet d’entreprise doit être validé par la société. En effet, elle opère un tri afin de s’assurer du sérieux de votre projet. Quelle meilleure façon de s’assurer de la solidité de son projet professionnel que de recevoir l’aval d’une entreprise déjà installée ? 

En contrepartie de son expertise, l’entreprise de portage salarial a un droit de regard sur la gestion de votre activité. 

Suivant les entreprises, vous bénéficiez d’un coaching, ainsi que d’une mise en réseau auprès d’autres travailleurs indépendants. Certaines entreprises de portage salarial donnent également accès à des espaces de coworking, des salles de réunion avec du matériel à disposition, ou encore un service de reprographie. Autant d’éléments qui engendrent beaucoup de frais lors de la création et la gestion d’une entreprise classique.

C’est le moyen idéal de lancer une activité. Non seulement les démarches sont simplifiées, mais vous bénéficiez aussi de l’expertise de professionnels.

Portage salarial : comment faire ?

Assurez-vous du sérieux de l’entreprise de portage salarial

Comment choisir une société de portage salarial ? Vous trouverez une grande variété d’offres sur Internet, il vous faudra faire le tri. Ne vous laissez pas uniquement influencer par celle qui propose les frais de gestion les plus bas. Comme pour tout commerce, des prix cassés doivent vous mettre la puce à l’oreille.

Certaines entreprises de portage salarial sont subventionnées par la région, pour vous garantir le sérieux et la solvabilité de l’entreprise. De plus, fuyez toute entreprise qui prétend pouvoir vous fournir du travail et des clients directement. Si elle peut vous aider à trouver un réseau, elle ne doit pas se substituer à votre activité de recherche et de contact de clientèle.

De plus, les métiers d’aide à la personne ne sont pas ouverts au portage salarial. N’hésitez pas à vérifier que ce critère est bien pris en compte par l’entreprise que vous considérez.

Le portage salarial : l’activité exclusive de l’entreprise de portage

Ne choisissez qu’une entreprise qui affiche le portage salarial comme seule activité. En effet, une entreprise qui propose le portage salarial a pour obligation d’en faire son activité exclusive. C’est à cette seule condition qu’elle peut établir et valider des contrats de travail en portage salarial.